Fédération MRC du Nord

Communiqué de presse de la fédération du Nord du MRC


La fédération du Nord du MRC, tient à faire part de son entière solidarité et de son soutien total aux centaines, voire milliers de femmes qui, dans toute l'Allemagne et probablement également en Finlande furent victimes d'agressions sexuelles et de viols dans la nuit du 31 décembre au premier janvier. Ce faisant notre solidarité s'adresse aussi à toutes les femmes, innombrables, dans le monde qui souffrent de pareils comportements.

Ces actes criminels sont inqualifiables et d'une lâcheté absolue. Ils doivent être condamnés pour ce qu'ils sont car ce type de comportement est parmi les plus ignobles.

Qu'ils s'agissent de "migrants" ou de "réfugiés" ne changent rien à l'affaire. La liberté des femmes n'est pas négociable et les propos de la maire de Cologne sur la nécessité pour les femmes d'adapter leurs comportements afin de ne pas être agressées sont irrecevables et indignes.

La liberté des femmes c'est la liberté de tous.

Tout semble indiquer comme l'a précisé le ministre de la Justice allemand Heiko Maas, que ces actions furent coordonnées et organisées. Les réseaux mafieux, le crime organisé semble avoir pris une part importante dans ces phénomènes barbares. Tout doit être mis en œuvre, y compris au niveau international pour que les coupables soient identifiés, traduits devant la Justice et condamnés à la hauteur des crimes commis.

De nombreux témoignages indiquent que les femmes furent chassées "comme du gibier." C'est intolérable. La condition des femmes, le droit des femmes, leur liberté de disposer d'elles-mêmes sont des avancées majeures de notre émancipation collective, du droit des individus et du progrès de la Civilisation. Ce progrès est également un parcours historique dans lequel nous nous inscrivons et qui ne saurait faire l'objet d'aucun accommodement.

Cela veut dire qu'en ce qui nous concerne, ni la République, ni la laïcité ne sont négociables. Cela veut dire que nous refusons toute idée d'institutionnalisation du multiculturalisme. Cela veut dire que l'Egalité n'est pas négociable. Cela veut dire qu'il n'y a pas de Fraternité possible dès lors qu'on affiche l'infériorité des femmes vis à vis des hommes.

Ces violences, illustrent également, la situation dans laquelle vivent les femmes dans de nombreuses sociétés dans le monde (pas uniquement dans le monde arabo-musulman mais aussi dans le monde occidental). Là encore les témoignages abondent. Il suffit de voir le superbe film "Les femmes du bus 678" de Mohamed Diab pour commencer à mesurer l'ampleur de ces violences générées par des sociétés bloquées et verrouillées.




Elections

par MRC NORD le Mardi 8 Décembre 2015 à 20:00


Communiqué de presse du MRC Nord Pas de Calais Picardie.


Au soir du premier tour des élections régionales 2015, prenant connaissance des résultats définitifs, le Parti Socialiste a décidé de retirer notre liste de la campagne de 2ème tour, laissant face à face Marine Le Pen et Xavier Bertrand.

Cette décision a été prise unilatéralement par les instances fédérales du Nord, sur ordre de Manuel Valls, relayé par Jean Christophe Cambadélis et Martine Aubry. Elle s’est prise sans concertation aucune avec les élus et responsables fédéraux locaux.

Ce retrait trahit également l’accord signé par Pierre de Saintignon avec Jean-Marie Alexandre, et qui stipulait dans son premier article que la liste serait présente au premier et second tour.

De même, le soir du premier tour, après l’examen rapide des résultats, il était convenu qu’un conseil politique déciderait de la conduite à tenir. Cette disposition n’a pas non plus été respectée : aucune discussion, aucune analyse (le total de voix de gauche : 668 857, dépasse de 110 000 voix celui de Xavier Bertrand, de l’UDI et du Modem) n’ont permis de définir une position commune pour le second tour. Ceci marque une absence totale de respect des partenaires, c’est inacceptable !

Le MRC Nord-Pas-de-Calais-Picardie, qui s’est réuni lundi 7 décembre à Lens, s’est unanimement élevé contre cette décision qui prive les électeurs de Gauche du moyen de s’exprimer par leur vote sur leurs idées politiques et prive également l’assemblée régionale d’un contrepoids politique et du regard avisé d’élus de la majorité sortante.

Nous pensons que devant un tel désastre politique la démission du Premier Ministre s’impose, et appelle à un sursaut républicain qui pourrait prendre la forme de la constitution d’une instance de coordination avec les formations de gauche sincères et responsables, désireuses de coopérer pour reconquérir l’estime de l’électorat désabusé et fatigué de ces manœuvres politiciennes.

Ce renoncement entretient la confusion entre la gauche et la droite libérale, confusion déjà trop présente dans la politique gouvernementale. Alors qu'il faudrait appliquer une vraie politique de gauche courageuse et juste, cette trahison va au contraire nourrir le vote FN en validant son discours dévastateur. Les électeurs de gauche ne seront pas représentés pendant 6 ans au Conseil Régional. Ils ont besoin que la gauche présente un projet à la fois distinct de la droite et de l'extrême droite. Ils en sont privés. C'est pourquoi, le MRC ne donne aucune consigne de vote au 2ème tour et laisse les citoyens se prononcer librement.

Le MRC salue le courage de Jean-Pierre Masseret qui, en dépit des pressions de Manuel Valls et Jean Christophe Cambadelis, a décidé de maintenir sa liste dans la grande région Est.

Dans cette période très particulière, il est important de rassembler autour de nos idées, de notre sérieux et de notre combativité, tous les citoyens qui souhaitent avancer avec nous pour travailler au maintien de la cohésion sociale, au renouveau des forces de progrès, à la mise en place des solutions économiques et politiques, seules capables de redonner à notre Pays la confiance en ses responsables.

C’est maintenant que tout commence.



par Claude Nicolet


Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais. Est-ce que je suis un pourri, un corrompu, un fainéant?

Il me paraît nécessaire, en ces temps de grandes confusions et de manipulations outrancières, de rappeler un certain nombre de faits et de réalités. Avec mes collègues de la majorité du conseil régional Nord Pas de Calais, nous avons réalisé un travail considérable.

Il est de bon ton de systématiquement cracher sur les élus, puisqu'ils ne feraient rien, seraient forcément pourris, et s'en mettraient plein les poches. Alors petit rappel sur notre bilan et sur les compétences de la Région. Au passage nous ne gérons pas les questions de l'euro, ni la politique migratoire de la France et de l'Europe, ni les questions de sécurité, ni celles de la défense nationale...Alors, qu'avons-nous fait au Conseil Régional?

1. C’est LA JEUNESSE avec près de 270 millions d’euros investis dans 297 lycées pour 184 000 élèves en 2015.

2. C’est un chèque de 70 € pour chaque lycéen (quel que soit votre revenu) pour l’achat de leurs livres scolaires, leurs fournitures scolaires, professionnelles ou sportives.

3. C’est jusqu’à 230 € pour les boursiers.

4. C’est l’accompagnement des apprentis. Des aides pour leur équipement scolaire, leur transport, leur hébergement et leurs repas.

5. C’est permettre à les étudiants de continuer leurs études loin de chez eux, grâce aux aides aux transports (TER)

6. C’est une aide qui permet à de jeunes étudiants issus de familles modestes de poursuivre des études longues en leur offrant un accompagnement personnel (tutorats, ateliers, aide financière)

7. C’est une bourse pour les étudiants qui préparent un diplôme du secteur sanitaire et social.

8. C’est la bourse Blériot pour les déplacements de vos enfants étudiants qui souhaitent réaliser un séjour d'étude ou un stage à l'étranger dans le cadre de leur formation.

9. C’est 6500 jeunes qui ont trouvé en 2 ans un emploi stable ou se sont inscrits dans un parcours de formation débouchant sur un emploi.

10. C’est 23 000 jeunes qui ont trouvé un contrat d’apprentissage. Ce sont donc 29 500 de nos jeunes qui ont pu s’émanciper et entrer dans la vie active.

11. C’est un accompagnement des jeunes entre 16 et 30 ans qui souhaitent monter un projet culturel, social ou économique dans le Nord-Pas de Calais grâce aux points d’accueil CLAP.

12. C’est le dispositif « Citoyen du Monde » qui permet de soutenir les jeunes entre 16 et 25 ans qui veulent monter des actions de mobilité internationale.

13. C’est LA SANTE avec 16 millions d’euros (700 actions) chaque année à la lutte contre le cancer.

14. C’est notre région qui est la région de France la mieux pourvue en IRM avec 14,3 appareils par million d’habitants. Cela nous permet d’avoir un délai d’attente de 26 jours pour un avoir un rendez-vous au lieu de 50 jours dans certaines autres régions (et même 64 jours en Basse Normandie).

15. C’est la participation à la création d’Espaces Ressources Cancer (ERC) qui s’adressent aux malades et à leurs proches. Ils sont conçus plus particulièrement pour recevoir, aider et accompagner les personnes à la sortie des traitements.

16. C’est L’EMPLOI avec l’accompagnement de 924 entreprises grâces aux organismes régionaux de financement et de garanties afin qu’elles puissent continuer ou développer leurs activités. Cette action a permis de sauvegarder ou créer 12 000 emplois.

17. C’est la création d’Eurotechnologies (parc lillois d’entreprises dédié aux nouvelles technologies) a permis la création de 140 entreprises et 3000 emplois.

18. C’est une aide à la création d’entreprise pour les créateurs issus de quartiers dits "sensibles" ou "prioritaires" les référents CitésLab aident à mettre en forme et à concrétiser les projets…(23 548 entreprises créées ou reprises, 22 000 porteurs de projet accompagnés)

19. C’est une aide à la création d’une entreprise artisanale, grâce à des prêts à taux zéro lorsque les investissements entrainent la création d’au moins un emploi.

20. C’est le Pass VAE (Validation des acquis de l’expérience) qui permet d’évoluer dans sa carrière ou de se réorienter : ce Pass reconnaît vos savoir-faire professionnels en obtenant le diplôme équivalent à l’expérience que vous avez acquise grâce à vos activités salariées.

21. C’est LE LOGEMENT avec le plan « 100 000 logements » d’ici 2050.

22. C’est la réhabilitation environnementale et énergétique des 1 400 000 logements dits anciens (c'est-à-dire construits avant 1990).

23. C’est aussi l'aide solaire thermique qui peut vous permettre d'obtenir une subvention pour l'installation d'équipements solaires thermiques.

24. C’est la participation (au total 310 millions d’Euros depuis 2005) à la transformation de manière durable les quartiers les plus en difficultés.

25. C’est LA DECOUVERTE ET LE SPORT avec l’aller-retour à un euro, pendant les grandes vacances, pour visiter notre littoral ou nos campagnes en TER.

26. C’est l’aide aux associations culturelles pour le plus grand nombre, ex : le Festival de la Côte d’Opale, le Festival de cinéma de Valencienne, les Nuits Secrètes à Aulnoye-Aymeries, les expositions Chagall et Camille CLAUDEL au musée de la Piscine, l’exposition Flandres et Mer au musée de Cassel, les expositions Pharaon Conquérant et Paysages Flamands au Palais des Beaux-Arts de Lille, les expositions au musée international de la dentelle de Calais, Les Vikings à Valenciennes…

27. C’est la création le Louvre-Lens, du Château de Versailles à Arras, du centre Pompidou à Cambrai et Boulogne, d’une antenne de l’Institut du Monde Arabe sur la métropole…

28. C’est une aide au fonctionnement des associations sportives de votre quartier, de votre ville. C’est aussi une aide aux manifestations des différents clubs de notre région (ex : RC Lens, Rugby, Basket féminin avec l’ESBVA…)

29. C’est LA MOBILITE avec chaque année environ 210 millions d’euros pour développer et améliorer les conditions de transport des usagers du TER.

30. C’est le Pass régional Solidari’TER gratuit qui permet à certains habitants du Nord-Pas de Calais de bénéficier du TER à des prix très avantageux.

31. C’est le Pass le régional Grand'TER qui accompagne les habitants de la région dans leurs déplacements durant le week-end et les vacances scolaires à un tarif réduit

32. C’est l’abonnement Trampoline permet de bénéficier d’un tarif réduit pour vos déplacements en train, sur un axe transfrontalier choisi entre la région et la Belgique.

33. C’est le Pass régional Fideli’TER qui permet, grâce à des coupons mensuels ou hebdomadaires, de voyager de manière illimitée en TER dans le Nord-Pas de Calais. Il permet également d’effectuer des parcours vers la Picardie et la Champagne-Ardennes.

34. Ce sont des investissements considérables dans les ports régionaux (Calais et Boulogne) pour faire de notre façade maritime en enjeux stratégique de notre développement économique.

Et c'est encore plein d'autres choses...C’est tout ça la région. Tous ces domaines sont-ils bien gérés ? Oui!

Il faut du courage pour défendre ses valeurs dans l’adversité. Mais si nous restons chez eux en attendant que l’orage passe, le beau temps ne suivra pas.

Au-delà du gouvernement impopulaire, l’actualité est locale, le combat est le quotidien, la région a besoin de chacun de vous.

Le NORD-PAS-DE-CALAIS-PICARDIE est une terre de solidarité.
Un peuple courageux qui n’a pas besoin qu’on lui dise « AU TRAVAIL ».
Des femmes et des hommes qui ont toujours combattu contre les inégalités




Agenda

par MRC NORD le Mercredi 4 Novembre 2015 à 14:36


Débat organisé par le collectif STOP TAFTA Lille dont est membre la Fédération du Nord du MRC


Débat sur le CETA le 25 novembre à Lille en présence de Pierre-Yves Serinet

Le CETA est un projet d'accord de "libre-échange" entre le Canada et l'Union Européenne.

Le texte issu des négociations est public depuis un an. L'accord prétend soumettre des domaines entiers à la logique du marché et préfigure le contenu du TAFTA.
Le CETA sera soumis à la ratification des eurodéputés début 2016.

Il faut le bloquer !


Pierre-Yves SERINET, politologue québécois sera
le mercredi 25 novembre à 18h30 à la MRES

Maison Régionale de l'Environnement et des Solidarités
23 rue Gosselet à Lille.



Il nous parlera du combat qu'il mène au Québec contre le CETA avec le réseau québécois sur l'intégration continentale (RQIC). Nous échangerons sur les moyens de bloquer cet accord.


Ce débat est organisé par le collectif Stop TAFTA de la métropole lilloise.
Pour plus d'informations : https://www.collectifstoptafta.org/
et www.stoptafta-npdc.com/ contact : tafta.npdc@gmail.com


Les membres du collectif : ATTAC métropole, Ligue des droits de l'Homme, Solidaires 59/62, SUD Santé Sociaux, les Amis du Monde Diplomatique, EDA (Environnement et Développement Alternatif), RESO, Résistance Sociale, Confédération paysanne, Collectif Houille-ouille-ouille, Les Gens d'Hellemmes, Objecteurs de croissance, Les Amis de la Terre Nord, Alternatiba, Le collectif eau, Mouvement Républicain et citoyen, Nouvelle Donne, PG, Fédération Nord du PCF, EELV, Jeunes Ecologistes...


Communiqué de presse de Christian Hutin, député MRC du Nord, Vice-président de la commission des Affaires sociales


Etats Unis: le scandale de la répression des salariés de l'usine Nissan de Canton au Mississippi

J'ai eu l'occasion de recevoir à l'Assemblée nationale mardi soir 03 novembre, en tant que vice-président de la commission des Affaires sociales, des représentants de l'UAW (Union of Americans Workers), venus m'exposer l'ensemble des difficultés auxquelles ils sont confrontés dans l'usine Nissan de Canton dans le Mississipp (Etats Unis d'Amérique). Cette situation d'atteintes graves aux droits des salariés est malheureusement ancienne et de nombreux rapports ont déjà éplingé les pratiques de la direction de cet établissement vis à vis de ces salariés.


Tout est notamment fait pour empêcher le personnel de créer une organisation syndicale dans l'usine. Pressions, menaces, harcélement, propagande permanente, baisses de salaires...tout est fait pour porter préjudice aux droits des travailleurs dans ce berceau historique de la lutte pour les droits civiques aux Etats Unis d'Amérique.


Rien n'y fait, même les recommandations de l'OCDE qui s'est penchée sur ce cas , n'y font rien et ne sont pas respectées. La direction a même refusé qu'elle fasse office de médiation.


Une telle situation ne peut se poursuivre. Elle le peut d'autant moins que Nissan est un constructeur dont le destin est lié à Renault, fleuron de l'industrie automobile française dont l'Etat reste actionnaire. La situation est d'autant plus intolérable que le groupe Renault/Nissan est totalement partie prenante de la COP 21 dont il est aisé de se prévaloir de l'image de la défense de l'environnement, du développement durable et des bonnes pratiques sociales, si c'est en réalité pour mettre en oeuvre au sein de ses entreprises des pratiques managériales d'une violence sociale digne de la caricature la plus outrancière.


La répression des salariés, l'interdiction de leur permettre d'excercer leurs droits les plus élémentaires ne doit pas être accepter par le groupe et par Renault en particulier. Monsieur Steve March qui en est le directeur faisait-il de même à Renault Douai où il était en fonction avant le Mississippi?


A la veille d'un Comité d'entreprise déterminant pour l'avenir du groupe, il est essentiel que monsieur Carlos Ghosn, prenne la mesure de ce qui se passe dans cette usine de 5000 salariés. Il est essentiel que le Gouvernement français indique clairement qu'il ne peut accepter de pareilles pratiques et que tout sera mis en oeuvre pour remédier à ce scandale dans les plus brefs délais.


Christian HUTIN
Député du Nord
Vice-président de la commission des Affaires sociales
Président du groupe d'études "Amiante"
Maire de Saint Pol sur Mer

1 ... « 7 8 9 10 11 12

MRC - Fédération du Nord
5 rue de Bourgogne, 59140 Dunkerque
Email : mrc.nord@gmail.com



Les responsables
1er secrétaire fédéral
Député de la 13e circonscription
Maire de Coudekerque-Branche
Conseiller départemental de Coudekerque-Branche



Faites nous connaître !




Dernières actualités du MRC