Fédération MRC du Nord

Actualités

par MRC NORD le Mardi 3 Juillet 2018 à 09:59


Communiqué de Claude Nicolet, 1er fédéral du MRC Nord


L'implantation de l'EPR a Gravelines, évidemment!

Le résultat du débat sur l'implantation future d'un, voire deux réacteurs EPR sur le site de la centrale nucléaire de Gravelines, va conditionner une grande partie de l'avenir économique, social et industriel du littoral dunkerquois et de la région dans son ensemble. La pérennité de cette implantation industrielle et énergétique est aux yeux du MRC Dunkerque-Littoral, une nécessité.

Nous rappelons que notre territoire est la première plateforme de production d'énergie en Europe et qu'une grande partie de notre attractivité et compétitivité industrielle y est liée. Notre tissu industriel, nos perspectives de développement, de recherche sont articulées à la présence de la centrale de Gravelines. Oublier cette dimension serait une erreur d'analyse majeure au moment même où le Président de la République n'a pas cité Dunkerque, lors de son discours de Saint-Brieuc, le 20 juin dernier pour annoncer la création de six parcs éoliens off shore d'une puissance de 500 megawatts chacun, tout en rabotant le programme de 15 milliards d'euros.

Il faut savoir prendre ses responsabilités lorsque de tels enjeux sont devant nous et avoir le courage de le dire clairement sans autre forme de posture.

La position du Président de la Région des Hauts de France, Xavier Bertrand est raisonnable et correspond aux nécessités stratégiques de développement du littoral, de la Région et du Pays. Faut-il rappeler que plus de 120 réacteurs nucléaires sont en construction ou en commande dans le monde? Faut-il rappeler l'excellence scientifique et industrielle de la filière nucléaire française? Faut-il rappeler que c'est une énergie très largement décarbonnée répondant aux impératifs de lutte contre le changement climatique? Faut-il rappeler le coût environnemental (utilisation massive de terres et de métaux rares) dans la production d'éoliennes?

Il faut cesser de faire peur avec des discours sur le vieux monde d'un côté et le nouveau monde forcément vertueux de l'autre. Pour le moment, devant les besoins et les nécessités qui sont les nôtres, ainsi que ceux de l'humanité confrontée à d'immenses défis de développement, l'énergie nucléaire est encore nécessaire.

Claude NICOLET

Secrétaire du MRC Dunkerque-Littoral

1er secrétaire de la Fédération du Nord du MRC


La Fédération

par MRC NORD le Lundi 18 Juin 2018 à 11:41


Communiqué de Christian Hutin, député du Nord


Loi ELAN, réforme de la SNCF: deux fois NON.

Nous n'étions que 80 députés pour voter "contre" la réforme du statut de la SNCF. Je m'honore d'être de ceux là. Je ne me fais aucune illusion, le bout du chemin c'est la privatisation pure et simple de ce fleuron national, qu'est la SNCF et qui fait intégralement partie de notre patrimoine.

Je n'ai aucune confiance dans les engagements pris. Je me souviens de GDF, dont les parts étaient également incessibles, puis qui s'est transformé en ENGIE.

Cette semaine, le Gouvernement vient d'annoncer sa volonté de privatiser l'entreprise avec les Aéroports de Paris...Jusqu'au bout je me suis opposé à ce qui va devenir le démentellement de ce formidable outil au service du pays depuis des decennies.

Tout comme je me suis battu contre la loi ELAN. Là aussi j'ai voté "contre".

Une loi qui ne fera qu'aggraver la situation du bâtiment et du logement social en particulier. Elle touchera d'abord nos concitoyens les plus fragiles, ceux qui ont le plus besoin de la puissance publique afin d'être protéger. Je pense notamment aux personnes en situation de handicap pour lesquelles se loger dans de bonnes conditions est déjà un parcours du combattant.

Les orientations de plus en plus libérales de la politique gouvernementale s'appuyant sur la fameuse théorie du "ruissellement" ne feront qu'accroitre les difficultés des plus fragiles d'entre-nous. La brutalité de leur mise en oeuvre n'aboutira sur rien de bon et le cynisme avec lequel s'affichent les puissances de l'argent, satisfaites des "réformes" laissent envisager des lendemains très dures pour nombre d'entre-nous.

Face aux combats à venir, je resterai fidèle à mes convictions et à la défense des intérêts du monde du travail.

Christian HUTIN

Député du Nord

Membre de la commission des Affaires étrangères


Actualités

par MRC NORD le Mardi 29 Mai 2018 à 13:06


Communiqué de Claude Nicolet, 1er secrétaire fédéral du MRC 59


Italie, l'euro contre les peuples.

Une fois de plus, la construction européenne se heurte à la volonté d'un peuple. Une fois de plus, l'Union européenne n'en a cure et ses partisans les plus zélés s'opposent clairement à l'expression démocratique cette fois-ci, du peuple italien. On peut penser ce qu'on veut de la Ligue et du Mouvement 5 étoiles, mais ces deux mouvements ont participé aux élections législatives qu'ils ont remporté de façon incontestable.

Le président de la République, qui nomme le Président du Conseil des ministres qui nomme les ministres sur proposition du Premier ministre, a clairement fait le choix de s'opposer, pour des raisons uniquement politiques, à la nomination de Mr Paolo Savona jugé trop eurosceptique. Il faut en tirer la conclusion suivante et contre laquelle nous n'avons cesser de mettre en garde depuis plus de 20 ans, l'euro n'est pas seulement une monnaie, c'est à la fois une philosophie politique, une idéologie, une méthode de gouvernement et une organisation sociale. Elle peut se résumer en un mot : « austérité. »

Cela induit une remise en cause fondamentale de la démocratie telle que nous la connaissions jusqu'à présent. Jean-Claude Junker l'a très bien dit: « il ne peut y avoir de choix démocratique face aux traités européens. »

Il est donc interdit par l'oligarchie en place et par ses alliés, de contester les choix européens qui doivent être exclus du champ politique et démocratique pour relever du dogme et de la croyance.

Contester l'euro dans son fonctionnement relève désormais du délit d'opinion et est immédiatement sanctionné. Bien évidemment la fédération du Nord du MRC s'oppose totalement à cette vision des choses qui comporte en elle la fin de la démocratie, l'éclatement de l'Union européenne et l'arrivée massive de régimes autoritaires dans les Etats membres.

Après la forfaiture du 29 mai 2005 et le vol du vote souverain du peuple français, une nouvelle démonstration est faite des ravages tant politiques, que sociaux et économiques qu'impose le fonctionnement de l'euro qui va de pair avec l'austérité. En revanche, il n'y a aucun problème pour que le ministère de l'Intérieur revienne à la Ligue (qui prévoit d'expulser plus de 500 000 personnes), en revanche indiquer que l'euro porte une lourde responsabilité dans la situation actuelle de l'Italie, voilà qui relève de l'impossible.

Rien ne sera possible en France comme en Europe, tant que les forces de progrès refusent de prendre en compte cette réalité en se réfugiant derrière de fausses analyses les condamnant à l’impuissance voire à la complicité.

Claude NICOLET

1er secrétaire de la Fédération du Nord du MRC

Communiqué de presse de Claude Nicolet, 1er secrétaire de la fédération du Nord du MRC.


Ce sont donc 53 Palestiniens (dont 8 enfants) qui ont été tués depuis ce matin dans la Bande de Gaza. Plus de 2400 ont été blessés. Ces chiffres sont absolument effrayants et illustrent l'ampleur de la violence mise en œuvre par l'armée israëlienne contre une foule désarmée de manifestants. Nous ne pouvons que faire part de notre colère face à ce qui s'apparente à un assassinat de masse qui relève de la Cour internationale de Justice. La responsabilité de l’État d'Israël est pleinement engagée et rien ne saurait justifier un tel comportement. Seul un sentiment de totale impunité et de toute puissance peut expliquer que l'armée "la plus morale du monde" se soit livrée à de telles exactions.

La responsabilité de Trump est également totale. Pour des raisons de pur électoralisme interne à son pays, il est prêt à faire courir tous les risques au monde entier. Le Proche-Orient est une véritable poudrière et Trump et Netanyahou jouent aux pyromanes en dansant au dessus d'un volcan.

Nous condamnons et faisons part de notre colère devant un pareil massacre.

La diplomatie française doit condamner sans réserve un tel emploi de la force sans aucune justification et s'engager résolument vers la reconnaissance de l’État palestinien. Si rien ne se passe,les massacres se poursuivront.

Claude NICOLET

1er secrétaire de la Fédération du Nord du MRC

Communiqué de Claude Nicolet, 1er secrétaire du MRC Nord


Elections législatives partielles, pour la majorité, les contradictions s'accumulent et deviennent insupportables.

Les résultats électoraux de ce week-end indiquent clairement un décrochage qui semblelt massif des électeurs vis à vis de la politique du Gouvernement. Le très fort taux d'abstention indique également que les Français ne se sentent pas concernés par les jeux politiques qui se déroulent sous leurs yeux et que le projet présidentiel n'est pas mobilisateur. Le désenchantement de mars succède à l'espérace de mai.

L'effondrement est particulièrement impréssionnant en Haute Garonne puisque le candidat LREM perd 20 points. L'écart entre le candidat sortant, Joël Aviragnet (PS) qui était de 91 voix en juin dernier fut hier de quasiment 10 000 voix. Il en est de même dans le Loiret où la candidate LREM lors de ce premier tour, perd quasiment 6000 voix par rapport à juin dernier alors que le candidat LR Jean-Pierre Door, à quelques voix près, maintien son score d'il y a 7 mois. Le reflux est net et massif.

Après la défaite en février dernier du député LREM dans la Val d'Oise, peut-on encore parler d'avertissement? C'est évidemment un désaveu. La fracture territoriale, la question des services publics qui structurent le territoire (personnels soignants, hospitaliers, cheminots, écoles, aide à domicile, EHPAD, aide aux personnes âgées), augmentation de la CSG sur les retraites, suppréssion de l'ISF, ordonnances sur le code du travail, exigence de la commission européenne de privatiser notre production hydraulique d'électricité...les contradictions s'accumulent et deviennent insupportables. Les effets électoraux s'en font immédiatement ressentir.

Au coeur de ces contradictions, l'affirmation de la reconquête de la souveraineté française quand dans le même temps, la question sociale est sacifiée sur l'autel des demandes néolibérales de la commission européenne. Ne pas vouloir sortir de cette contradiction qui piège tous les pouvoir en place depuis 35 ans, revient à accepter une "servitude volontaire" face aux évènements.

Claude NICOLET

1er secrétaire de la Fédération du Nord du MRC

1 2 3 4 5 » ... 15

MRC - Fédération du Nord
5 rue de Bourgogne, 59140 Dunkerque
Email : mrc.nord@gmail.com



Les responsables
1er secrétaire fédéral
Député de la 13e circonscription
Maire de Coudekerque-Branche
Conseiller départemental de Coudekerque-Branche



Faites nous connaître !




Dernières actualités du MRC