La Fédération

par Thomas Frémond le Vendredi 11 Octobre 2013 à 16:33


A quelques semaines des élections municipales, nous entendons apporter nos analyses et nos idées au débat local.


Les 23 et 30 mars prochain, les élections municipales seront l'occasion pour le département de l'Oise d’élire de nouveaux conseils municipaux et donc de donner de nouvelles dynamiques aux politiques locales.

Nous engageons dès à présent des discussions avec nos partenaires de gauche du département afin de proposer nos idées  partout où cela sera nécessaire. Emploi, transport, jeunesse, sécurité, école... le Mouvement Républicain et Citoyen a des idées à proposer sur ces sujets. De même, il est de notre devoir, dans les villes gérées par la droite, de proposer une vraie alternative pour des villes plus justes, plus humaines, plus dynamiques, où le citoyen se sent en sécurité, car telle est la vision que nous avons de la République. 

Nous nous engageons dans ces élections pour participer au redressement de la France et ce dernier commence à l'échelon municipal. C'est au plus près des citoyens que nous souhaitons apporter des solutions durables.


Thomas FREMOND
Premier secrétaire départemental du MRC Oise

Agenda

par Thomas Frémond le Lundi 16 Septembre 2013 à 15:19


2013:

14 et 15 septembre 2013:
Université d'été du MRC à Coudekerque-Branche

16 septembre 2013: Tractage à la gare de Beauvais

Courant septembre (date à préciser): Réunion du MRC Oise

Courant octobre (date à préciser): Réunion des jeunes du MRC à Paris

Courant novembre: Réunion sur les européennes à Caen 

Courant novembre (date à préciser): Réunion publique sur l'Europe à Beauvais

30 novembre 2013: Convention Europe du MRC à Paris

Courant décembre: Réunion MRC à l'université de Caen


2014:


23 et 30 Mars 2014: Elections Municipales

25 Mai 2014: Elections européennes

La Fédération

par Thomas Frémond le Vendredi 19 Avril 2013 à 14:35


Un peu plus d'un an après le premier tour de l’élection présidentielle, il semble important de réaffirmer les idées défendues par Jean Pierre Chevènement pour sortir la France du marasme économique dans lequel elle se trouve.


1) Réformer l'Euro: Muter la monnaie unique en une monnaie commune. Chaque pays recouvrerait sa souveraineté monétaire, l'€uro-franc valant alors 1 dollar. Au sein de ce nouveau système monétaire européen, l'€uro serait utiliser dans les relations internationales. Cela permettrait de relancer les économies en tenant compte des disparités économiques existant au sein de l'union

2) Une relance par une politique industrielle ambitieuse: Développer à nouveau une forte base industrielle sur l'ensemble de la chaine: recherche, production, assemblage, marketing... L’État doit reprendre un rôle stratège en donnant des outils de relance: banque publique d'investissement, partenariat entre les grandes entreprises, développement des PMI, PME et TPE.

3) Un système bancaire sous contrôle: Eviter et  contrer les dérives qui sont responsables de la crise: vraie séparation des banques d'investissement et de dépôt, interdiction des pratiques bancaires dangereuses et mise à l'écart des agences de notation.

4) Une reprise en main de la dette: Permettre aux particuliers de souscrire des titres de dettes afin de se soustraire à la spéculation et à l'austérité

5) Une indépendance énergétique: Consolider la base nucléaire française qui est un atout de redressement du pays, en investissant également dans les énergies renouvelables (solaire, thermique).

6) Une immigration maitrisée : Garantir la bonne intégration des étrangers en France. La nationalité doit être accordée sur des critères simples comme par exemple la maitrise de la langue française. L'école doit être au centre de cette intégration afin de lutter contre les communautarismes. Les lois de la République doivent être respectées pour garantir la paix sociale.

7) Une sécurité renforcée au service du citoyen: Renforcer les liens entre la police et les habitants, la dissuasion est souhaitable mais la répression est nécessaire. La délinquance ne doit pas être traitée avec angélisme. La justice doit avoir des moyens supplémentaires.

8) Une école au service de la République: Lutter contre le décrochage scolaire dés la primaire, mieux former notre jeunes bacheliers afin de porter à 50% le nombre de jeunes au niveau licence. Une école qui fonctionne est un atout pour la redressement du pays.

9) Une Europe à géométrie variable: Refonder l'Europe sur des bases de croissance, protéger économiquement l'espace européen, sortir de l'austérité qui asphyxie les peuples, laisser les pays de l'union coopérer sur des grands projets. Une Europe de projet et non d'institution bureaucratique.

10) Garantir l'indépendance diplomatique de la France Se retirer de l'OTAN, coopérer davantage avec l'Afrique, renforcer nos liens avec la Russie et être le leader du redressement de l'Europe
 


La Fédération

par Thomas Frémond le Mardi 26 Mars 2013 à 13:57


Dans un communiqué ce matin, Caroline Cayeux, maire de Beauvais, accuse le PS local d'être responsable du peu d'écart entre le candidat UMP Jean françois Mancel et la candidate du FN, Florence Italiani, lors de l'élection de dimanche.


Le MRC Oise estime que ce genre de provocations inutiles n'amènent rien au débat politique local et encouragent même les isariens de la circonscription à voter pour le front national.

Il y a ici une autocritique à faire pour Mr Mancel sur ce score aussi serré. Même lorsque le PS est absent du second tour, celui ci est balloté par un parti extrémiste. Cela montre bien que sa politique, sa manière de politiser ne satisfait plus les électeurs et qu'il y a un rejet. Il ne représente pas le "rassembleur républicain" aux yeux des électeurs.

Les polémiques stériles que souhaitent entretenir Mme Cayeux, à un an des municipales, mènent les électeurs à penser comme le FN. Le "tous pourris" devient légitime, de même que le "UMPPS".

De même, le duel Mancel/houssin est trop personnalisé, efface le débat d'idée. Nous pensons que cela ecoeure à terme les citoyens.

Ainsi, si le MRC Oise appelle la gauche à faire l'analyse de cet échec, il appelle aussi la droite isarienne à prendre ses responsabilités républicaines afin que ce score serré ne devienne pas une victoire du FN en 2017.

Nous avons tous la mission de ne pas laisser le débat politique faire le lit du FN.


Thomas Frémond

Premier secrétaire départmental du MRC Oise

La Fédération

par Thomas Frémond le Mardi 26 Mars 2013 à 12:27


Ce dimanche, Mr Mancel a été réélu difficilement à la députation de la 2eme circonscription de l'Oise, dans un deuxième tour qui l'opposait au FN. Le MRC Oise prend acte de ce vote et respecte le choix de nos concitoyens. La démocratie a parlé. Il n'en reste pas moins que ce scrutin doit être analysé finement car le score du FN et de Madame Italiani inquiète et intrigue. Avec 48,6% des voix, elle gagne 6000 voix entre le premier et le second.




Le MRC Oise regrette le manque d'enthousiasme des citoyens isariens pour cette élection. 35% de participation au second tour d'une élection législative, c'est trop peu pour légitimer totalement le résultat du scrutin.
 

Mr Mancel, après l’élimination surprise de Madame Houssin (PS) au premier tour, pensait sans doute à un « vote républicain » qui le mènerait à une victoire « à la Chirac » en 2002. Il n'en est rien et il est passé tout prés de la défaite. 800 voix seulement séparent les deux candidats.

1 2 3 4

MRC - Fédération de l'Oise
798 rue de la République, 60290 Laigneville
Email : mrcoise@yahoo.fr
Tel : 06 50 97 91 83



Les responsables
Premier secrétaire départemental



Secrétaire national à la jeunesse et président des Jeunes MRC


Secrétaire national à la réforme fiscale




Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook
Twitter



Faites nous connaître !