La Fédération

par Christophe GACHE le Dimanche 5 Mars 2017 à 14:40


Réaction suite à la renonciation de Patrice PRAT, Législatives 2017

La Fédération

par Christophe GACHE le Vendredi 24 Février 2017 à 09:01


Nos camarades Sébastien SAGUER et Floriant ROQUES se sont rendus à la conférence organisée par l’association Laïcité 30.


Le MRC 30 était présent à la conférence « La laïcité, levier vers la citoyenneté »
L’introduction de la thématique par le président de l’association, Laurent POULAIN, a été l’occasion de mettre en avant cette valeur républicaine pour la formation de « citoyens éclairés ». Cette expression, est empruntée à Condorcet, ce révolutionnaire français qui fut député à la Convention et qui a ouvert la voie vers la création d’une école publique laïque, bien que n’utilisant pas ce terme à l’époque.
 
Après un long cheminement, c’est à la fin du XIXe siècle, et avec la consolidation du régime républicain comme modèle politique que l’école a pu devenir gratuite, obligatoire et laïque. Grâce à la démocratisation de l’enseignement, et par la reconnaissance des libertés publiques, s’est forgé de façon progressive un esprit citoyen dans notre pays.
 
Cet attachement à la République se retrouve dans notre histoire qui a été marquée en 1905 par la séparation des Eglises et de l’Etat, pour surmonter ainsi les conflits religieux.
 
Les intervenants, David VALLAT et Hocine DROUICHE, par la richesse de leurs échanges avec le public, ont témoigné des véritables difficultés du chemin à suivre pour réaffirmer la laïcité comme élément commun à la vie en société, que l’on soit croyant ou non-croyant.
 
Le premier, d’abord engagé dans les causes humanitaires au Proche-Orient, il voulait agir sur le terrain, au final c’est plutôt le terrain qui avait agit sur lui. Il a ensuite su dépasser un basculement dans la radicalité religieuse par sa curiosité et son intelligence. A l’appui de réflexions philosophiques sur la place de l’homme dans la société, et avec des références certaines il nous a rappelé une vision humaniste puis l’importance des valeurs universelles des Lumières. Il s’est défini avant tout comme un citoyen, attaché à la liberté et à l’égalité des droits que nous garantit une République laïque.
 
Le second, en sa qualité d’Imam de Nîmes, défend une conception ouverte de la religion, qui serait un islam « de France », et c’est pourquoi il invite les responsables religieux à adopter un discours républicain. Sur le terrain, il déplore malheureusement un sentiment d’abandon et une « anarchie » autour de l’organisation des pratiques religieuses.
 
Pour conclure, à travers cette thématique, l’on reconnaît également les valeurs du MRC pour affirmer une gauche laïque, en particulier pour les établissements d’enseignement public. C’est pour nous assurer l’émancipation de l’homme, et surtout protéger les élèves des discours identitaires fondés sur une appartenance ethnique ou religieuse, vraie ou supposée, qui encouragent le communautarisme et divisent la société française.
 
Enfin, n’oublions pas que nos responsables politiques ont une lourde responsabilité en n’assumant pas clairement cet héritage, soit par clientélisme, soit parce qu’ils ne croient plus en l’idée républicaine.
 
Le MRC 30 continue à affirmer ces valeurs avec force et intransigeance. Pour une République laïque, sociale et patriote.
 
photo_conference.jpg Photo conférence.jpg  (52.13 Ko)

La Fédération

par Christophe GACHE le Lundi 13 Février 2017 à 11:53


Aide à la Recherche du Premier Emploi est une des dispositions de la loi EL KOHMRI. Si au premier abord, cette aide financière à destination des jeunes cherchant du boulot est plutôt une bonne initiative, elle cache une mesure qui dans les faits discrimine deux catégories pourtant identiques de jeunes ayant effectuer un contrat en alternance...


ARPE, une mesure moralement discriminatoire entre jeunes en apprentissage et jeunes en contrat pro
Un jeune ayant obtenu par exemple un BTS par la voie de l'apprentissage peut avoir droit à cette aide et un jeune ayant obtenu ce même BTS par la voie du contrat de professionnalisation n'a pas droit à cette aide. Je précise qu'ils gagnent tous les deux sensiblement la même chose et que ces deux dispositifs sont des contrats en alternance réglementés.
 
Il peut même y avoir le cas suivant où un établissement public de type Centre de Formation d'Apprentis ou lycée rempli le quota des 15 places en apprentissage dans une classe de BTS Management d'Unité Commerciale puis accueille d'autres jeunes en contrat de professionnalisation. On peut donc se retrouver avec deux copains de classe aux revenus identiques, l'un aura droit à l'aide après son alternance et l'autre NON.

Aussi, nous réclamons que cette aide de  300 euros pendant 4 mois soit attribuée à tous les alternant(e)s sans différenciation, qu'ils ou qu'elles soient en apprentissage ou en contrat de professionnalisation.

De plus, même si ça peut paraitre anecdotique, l'intitulé même de cette aide est mal choisi (Aide à la Recherche Premier Emploi). Les contrats en alternance sont des contrats de travail, les jeunes ont des fiches de paye, cotisent, etc... Il s'agit donc déjà d'un premier emploi, il aurait été plus judicieux de trouver une autre appellation pour cette mesure.

En ce début d’année, c’est la traditionnelle période des vœux. Dans le Gard et en particulier à Alès, nous souhaitons surtout pour 2017 que les zones de centre-ville ne se transforment pas en désert urbain.


Des vœux et des propositions pour sauver les zones de centre-ville dans le Gard & dire NON à la fermeture d’une partie de nos commerces
Au niveau économique, partons d’un premier postulat, en l’occurrence le boom du commerce électronique. Si le e-commerce donne plus de pouvoir d’achat aux gardois, qui effectivement en ont bien besoin, le commerce local souffre énormément de cette concurrence à armes inégales. Par exemple, les boutiques traditionnelles de matériels informatiques et électroniques (TV, HiFi, appareils photos,…) doivent faire face aux offres commerciales défiants toutes concurrences des cyber-vendeurs tels que Ali-Express, Amazon, c-discount ou autres.

Le deuxième postulat est que la moitié des acheteurs qui se procurent ces items à prix très attractifs ne savent pas utiliser pleinement et correctement toutes les fonctionnalités de leurs nouveaux équipements. Certes, il y a l’entraide communautaire des forums Internet, mais il y a un besoin et surtout une demande en tutorat du réel, où les yeux dans les yeux un vendeur-expert en photographie, en informatique ou en matériel High-tech peut permettre une bonne prise en main du matériel fraichement acheté.

Le coaching personnalisé ou en groupe au niveau de l'informatique et des technologies high-tech existe déjà et devrait pouvoir se développer dans notre département.  
Nous ne parlons pas de l’aspect coach sous forme « Personal Shopper » qui  reste trop élitiste. Ceci est une proposition que nous faisons aux nouveaux élus de la CCI du Gard, il y a des métiers de niche à développer, même si cela représente des petits volumes en matière de postes de travail, chaque commerce sauvé ou chaque emploi créé est important !

Les membres du bureau du MRC du Gard, les militants et les sympathisants vous souhaitent une excellente année 2017 !
 

Elections

par Christophe GACHE le Lundi 10 Octobre 2016 à 16:36


Ici dans le Gard, nous portons aussi les idées de Bastien FAUDOT (Le plus jeune candidat à la Présidentielle 2017).


Faudot 2017, le Nouveau visage de la Politique en 15 idées NEUVES
1 2 3 4 5 » ... 18
Dernières actualités du MRC