Fédération MRC de Charente-Maritime

La Fédération

par Serge Maupouet, pour le MRC 17 le Samedi 17 Novembre 2018 à 21:32


Agir, pour la République sociale !


A La Rochelle, Saintes, Chermignac, Rochefort, Surgères ...

des militant-e-s du MRC œuvrent au renouveau de la vie publique.
Découvrez nos actions sur ce bloc-notes en ligne.


La Fédération

par Serge MAUPOUET le Jeudi 15 Novembre 2018 à 23:17


Le Congrès 2018 de l’Union interdépartementale MRC Limousin–Poitou-Charentes est convoqué pour le samedi 24 novembre à 10h30, Maison des Associations, 31 rue du Cormier, 17100 Saintes. Accueil des participants dès 10h15.

Pour tout contact : 06 46 24 73 19

 

La Fédération

par Serge MAUPOUET le Lundi 1 Octobre 2018 à 22:05


Après une première édition le 8 juillet 2017, la participation militante active à la seconde rencontre MRC Ouest à Saintes (17), ce 29 septembre 2018, en a fait une belle réussite, un moment d'échange militant riche et constructif.
 
La proposition a par conséquent été faite de réitérer l'année prochaine cet espace de dialogue, de partage, de mise en commun, particulièrement apprécié des militants et qui favorise le débat et la coordination à l'échelle de tout l'Ouest.
 
Les participants, militants, élus locaux et/ou responsables aux différents niveaux des instances, en dialogue permanent tout au long de l'après-midi, ont mis en partage leur bilan de l'année écoulée, débattu des recompositions politiques en cours et signifié clairement leur volonté de maintenir et développer le MRC, outil au service d'une ligne politique base de leur engagement.
 
Une demande d'organisation d'un colloque sur l'Europe est adressée au MRC National, manifestation tangible d'une volonté de porter le débat sur les questions majeures au cœur de la réflexion politique du MRC et qui engagent l'avenir de la Nation.
Sur le cliché, parmi les participants : (de gauche à droite) Alain Laurent, Marc Duflot, Serge Lezement, Patrick Nivet, Pascal Blanchetier, François Mas, Christine Meyer, Gérard Beillard, Ricardo Mella, Michel Le Creff; (de face) Michel Sorin, Serge Maupouet. Photographie : Jean-Luc Delcampo.
Sur le cliché, parmi les participants : (de gauche à droite) Alain Laurent, Marc Duflot, Serge Lezement, Patrick Nivet, Pascal Blanchetier, François Mas, Christine Meyer, Gérard Beillard, Ricardo Mella, Michel Le Creff; (de face) Michel Sorin, Serge Maupouet. Photographie : Jean-Luc Delcampo.

Communiqué de presse du MRC Saintes


    Dans une récente interview dont des extraits ont été radiodiffusés ce vendredi 24 août, Monsieur le Maire de Saintes se contente de reprendre les éléments constitutifs du programme qu’il souhaite voir mis en œuvre sur le site Saint-Louis. En présentant ces éléments, il ne fait en réalité que répéter ce qui est déjà connu : l’hôtel, la « maison » pour seniors, des logements, le belvédère, un espace culturel pour rappeler l’histoire du site. Répéter simplement ce qui est déjà connu, n’est-ce pas pour mieux éviter de s’exprimer véritablement sur ce qui concerne la mise en œuvre concrète des réalisations proposées ?
    Les Saintais ont-ils été informés du fond des choses : quelles rénovations ? quelles constructions ? quelles emprises ? quelle ampleur architecturale ? quelle recherche puis protection et mise en valeur des ressources archéologiques du site ? quelles parties du site demeureront accessibles à tous, quelles parties et quels éléments patrimoniaux ne seront plus, de fait, accessibles qu’aux populations les plus aisées (un hôtel, mais de luxe ; une résidence pour seniors, mais pour une clientèle ayant là aussi des moyens conséquents) ? quel contrôle la mairie conservera-t-elle sur les réalisations à venir, après avoir vendu à un promoteur privé ? Monsieur le Maire répète donc des éléments constitutifs d’un programme ; mais il ne dit rien de concret sur la mise en œuvre réelle de ce programme et sur toutes les questions importantes au sujet desquelles les Saintais doivent être dûment informés et concertés.
    Monsieur le Maire laisse entendre qu’une communication se fera jusqu’à la fin de l’année, avant le début des travaux. C’est une échéance lointaine qui porte bien au-delà du vote attendu en Conseil municipal pour septembre. De ce fait, la volonté de ne délivrer une information publique sur le programme et sa réalisation concrète qu’une fois intervenu le vote en Conseil municipal perdure. Or, c’est inacceptable. Les Saintais ne doivent pas être informés sur le programme et les conditions de sa réalisation seulement après le vote en Conseil municipal, mais bien entendu avant le vote en Conseil municipal !
    Pourquoi des réunions publiques d’information, de présentation, d’échanges et de débats, sur le programme voulu par le Maire et sa majorité, ne sont-elles pas organisées alors que le vote s’approche ? L’exigence démocratique implique que tout ce processus d’information et de consultation soit mis en place, mais rien n’est fait ni annoncé à ce stade. Nous maintenons par conséquent notre constat, à savoir que la manière avec laquelle le Maire et sa majorité gèrent ce dossier est déplorable.
    L’opposition a interpellé publiquement, afin que les Saintais soient informés : Monsieur le Maire vient de donner seulement une « réponse » de pure communication, et volontairement superficielle. Il est de ce fait toujours aussi nécessaire que les Saintais interpellent Monsieur le Maire, les élus, les référents de quartier sur le dossier du site Saint-Louis pour que le débat public indispensable avant le vote en Conseil municipal puisse réellement avoir lieu, avec en mains tous les tenants et aboutissants du dossier.

La Fédération

par Serge MAUPOUET le Samedi 27 Janvier 2018 à 11:10


Préparer une alternative au néolibéralisme ET reconstruire la gauche


tract_appel_du_mrc.pdf Tract_appel_du_MRC.pdf  (261.84 Ko)

    Le Conseil National du Mouvement Républicain et Citoyen a adopté, le 17 décembre 2017, un appel qui est adressé à tous les citoyens qui souhaitent une nouvelle perspective et concerne tous les responsables des partis politiques.

[Le texte ci-dessous est aussi repris dans le tract disponible au téléchargement sur cette page]

 

Appel du MRC pour la reconstruction de la gauche
et l’émergence d’une force politique nouvelle

 

"L’élection d’Emmanuel Macron a consacré la fusion des libéraux de gauche et de droite. Privé d’adversaire depuis la chute du bloc soviétique, l’imaginaire libéral a envahi les partis de gouvernements qui ont mené des alternances sans alternatives. Réduits à une opposition artificielle, les libéraux de chaque camp ont trouvé cette fois un débouché politique commun avec En Marche et la victoire de son leader au printemps.

 

Cette victoire cache pourtant une contradiction : l’élection du nouveau président de la République procède d’un désir réel de renouveau de la politique et en même temps il incarne le prolongement et l’approfondissement des solutions libérales essayées depuis 30 ans. Un tel malentendu originel ne peut que conduire à de grandes désillusions parce que les mêmes solutions produiront mécaniquement les mêmes résultats.

Pour l’heure, l’irruption de cette offre nouvelle est venue troubler le paysage traditionnel. Pour autant, le clivage gauche-droite ne s’évaporera pas. L’émergence d’un pôle libéral rassemblé et décomplexé offre à la gauche l’opportunité de se refonder, à condition toutefois qu’elle intègre la nécessité de redéfinir son contenu.


La fin du cycle d’Epinay nous met devant un défi majuscule : inventer une réponse politique à la hauteur face au modèle libéral qui conduit à l’atomisation des corps sociaux et à la dévitalisation des démocraties. A défaut, elle laissera le champ libre à une droite radicalisée autour des questions identitaires.

L'immense chantier de la reconstruction de la gauche sera assorti de deux impératifs : la stratégie de l'unité, qui s'inscrit dans une opposition déterminée au gouvernement d'Edouard Philippe, et la construction d'une doctrine de progrès social adaptée au XXIe siècle.


Le choix de l’unité est précisément rendu aujourd’hui possible par la réunification des libéraux qui débarrasse la gauche de ses faussaires. Mais celles et ceux qui privilégient la guerre de tranchées et le sectarisme condamnent la gauche à la marginalisation, donc l’impuissance. Notre tâche consiste à bâtir une majorité de transformation.


Pour y parvenir, l’invention d’un nouveau logiciel politique est décisive car la crise politique que nous traversons est d’abord une crise de la pensée politique. Les libéraux ont imposé une hégémonie intellectuelle, culturelle et morale qui soumet l’ensemble de nos vies à la loi du marché. Cette idéologie se déploie sans trouver face à elle de résistance organisée après les échecs successifs des projets communiste et social-démocrate. Un débat éclairé, sans tabou, doit être organisé pour bâtir une nouvelle compréhension du monde, une vision commune et un projet crédible. La crise du travail, la crise environnementale, la crise de la démocratie et la crise de la Nation imposent d’imaginer enfin une Europe au service des peuples qui la composent.


Le temps presse. Dans un premier temps, l’objectif de rassemblement des familles de la gauche républicaine doit être considéré comme prioritaire à partir de trois considérations : la souveraineté populaire comme source de la légitimité politique, la Nation citoyenne et laïque comme espace de la démocratie et l’internationalisme comme horizon. 


Au-delà, la gauche républicaine, sociale et souverainiste que nous incarnons est disponible pour contribuer à l’émergence d’une force politique nouvelle qui doit avoir pour ambition de rassembler toute la gauche. Nous appelons tous les citoyens révoltés par les injustices d’un monde conçu par et pour les puissants, les militants politiques fatigués par la sclérose des vieilles boutiques, les responsables et élus conscients de l’impasse dans laquelle se trouve aujourd'hui la gauche, à ouvrir enfin une ère nouvelle sans laquelle les citoyens resteraient privés de perspective pour longtemps."

 

Vous pouvez signer l'appel en cliquant ici
1 2 3 4 5 » ... 14

MRC - Fédération de Charente-Maritime
75, rue de L'Epineuil 17100 Saintes
06 46 24 73 19
Email : mrc17@laposte.net



Les responsables
Secrétaire départemental
Porte-parole départemental, délégué à la 1ère circonscription
Délégué à la 2e circonscription, délégué aux Elus et au Travail
Délégué à la 4e circonscription



Faites nous connaître !

Mots-clés

Dernières actualités du MRC