Fédération MRC de Charente-Maritime

L’intervention de la Direction Générale des Finances publiques (DGFIP) en Charente-Maritime dans la presse entre la fin juin et la mi-juillet 2019 amène deux réactions du MRC 17 :

1 - Une sur les orientations qui se dessinent et leurs conséquences

2 - Une sur les relais locaux probables dont les MSP (Maisons de Services Publics)

 Ci-dessous, la réaction sur les orientations dessinées et leurs conséquences :

(pour lire la réaction concernant les relais locaux problables dont les MSP, cliquez sur ce lien : Maison des Services Publics ou "Comment éloigner la ruralité des Services Publics" )

 

Point de vue du MRC 17 – Une réduction d’ampleur inédite du réseau et des services de proximité des Finances publiques : pour encore accentuer les inégalités entre la ruralité, les villes petites et moyennes et les métropoles ?

 

Alors que les habitants des métropoles disposent d’un accès de proximité à l’ensemble des services publics, une nouvelle réduction de la présence et de l’offre des services publics dans les territoires ruraux est engagée avec le projet dit de « géographie revisitée » du réseau des Finances publiques, dont la mise en place se fera entre cette année et 2022.

 

Selon la Direction Générale des Finances publiques en Charente-Maritime, la réorganisation de ce réseau aurait pour premier objectif d’augmenter le nombre de communes où un service de proximité des Finances publiques serait accessible, par le moyen de points de contacts ou d’accueils de proximité permettant de rencontrer un animateur agent des impôts. Il serait encore possible d’y régler la cantine, de solliciter un délai de paiement, d’être accompagné pour des démarches fiscales. Toutefois, il apparaît assez clairement que ces accueils de proximité auront une ouverture restreinte (des permanences hebdomadaires ou mensuelles dans des Maisons de Services au Public ?), proposeront un nombre de services réduits, seront animés par des agents polyvalents ne pouvant effectuer autant d’opérations que dans les Trésoreries actuelles, et sont sujets à des interrogations concernant leur pérennité.

 

Sur l’ensemble de la Charente-Maritime, avec ce processus, on s’achemine vers la suppression de nombre de postes, ce qui est en réalité l’objectif principal recherché par l’administration fiscale et le gouvernement, la spécialisation ou la diminution de Centres des impôts et la poursuite du mouvement de suppression des Trésoreries locales. En même temps le gouvernement se garde bien d'affecter les personnels prétendument "en trop" au contrôle fiscal pour une meilleure lutte contre la fraude fiscale.

 

Ce mouvement est déjà bien engagé, puisqu’en quelques années le nombre des Trésoreries a diminué de plus d’un tiers en Charente-Maritime. Début 2019, la Trésorerie de Tonnay-Charente a encore fermé. Puisque le recouvrement de l’impôt est progressivement concentré sur certains sites, que les usagers sont incités à se tourner de plus en plus vers le numérique, n'est-ce pas l’ensemble du réseau actuel des Trésoreries locales qui serait voué à disparaître ? Il resterait certains Centres des Impôts ou Centres de gestion comptable renforcés, tandis que les Trésoreries de proximité auraient alors été remplacées par de simples accueils de proximité, aux capacités restreintes, laissant dans le désarroi nombre d’usagers en difficulté pour trouver réponse à leurs demandes.


La Fédération

par Jean-Luc DELCAMPO le Samedi 27 Juillet 2019 à 14:52


L’intervention de la Direction Générale des Finances publiques (DGFIP) en Charente-Maritime dans la presse entre la fin juin et la mi-juillet 2019 amène deux réactions du MRC 17 :

1 - Une sur les orientations qui se dessinent et leurs conséquences

2 - Une sur les relais locaux probables dont les MSP (Maisons de Services Publics)

 Ci-après, la réaction sur les relais locaux probables :

(Pour la réaction concernant les orientations qui se dessinent et leurs conséquences, cliquez sur ce lien : Une réduction d’ampleur inédite du réseau et des services de proximité des Finances publiques : pour encore accentuer les inégalités entre la ruralité, les villes petites et moyennes et les métropoles ?)

 

 

Point de vue du MRC 17 – Maison des Services Publics ou "Comment éloigner la ruralité des Services Publics"

 

La fragilisation et la destruction du Service Public à la française est une antienne plus ou moins visible des politiques publiques depuis la rupture dite de la rigueur en 1982. Après la privatisation de nombres d'entreprises publiques, en parallèle les P&T deviennent France Télécom puis Orange, la Poste et la Banque Postale s'autonomisent et maintenant les facteurs factureront leur rôle de lien social.

 

La fermeture de bureaux de Poste - dont des activités sont transférées aux communes ou au privé -, des perceptions, de tribunaux (dans certaines villes) éloignent les Services Publics d'une population rurale vieillissante et pas toujours "connectée". La révolution de l'ordinateur qui sert de base à l'évolution de la localisation des services aux usagers développe une ségrégation : le coût de l'équipement et des abonnements exclut une population à faible revenu ou capital culturel ou social.

Si les communes ont su faciliter les accès à Internet, encore faut-il se rendre aux lieux de service. Des Maisons de Services Publics (MSP) furent créées en affichant le maintien d'une certaine capacité d'accès des populations aux services dont elles ont besoin, avec dans certains cantons un bus MSP. Ont ensuite été créées des Maisons de Services au Public (MSAP), l'évolution dans la dénomination accompagnant un retrait accentué de l'Etat et des administrations des territoires ruraux, puisqu'un « service au public » peut y être assuré par un opérateur privé.

Les personnels des collectivités locales et de la Poste ont ainsi été formés à permettre l'utilisation d'Internet et des nouvelles technologies par un public peu aux faits de celles-ci. Ces personnes peuvent accompagner les usagers auprès des services de l'emploi, demain dans l'accès aux services fiscaux. Il faut rappeler que la personne assurant le service sera souvent seule avec l'appui du Net.

 

L'idée de suppléer la fermeture de bureaux de Poste, de perceptions, etc., de l'ensemble des lieux concernés par des permanences fixes ou mobiles (un bus MSAP se déplace sur le canton de Tonnay-Charente) est une réponse vraiment minimaliste. Loin de nous est l'idée de minorer en ce domaine l’action des agents territoriaux et de La Poste mais ceux qui feront ainsi office de médiateur rural risquent de se trouver bien seuls face aux questions posées par le public. Les effectifs et leur formation seront-ils au rendez-vous ?



La Fédération

par Serge MAUPOUET le Samedi 20 Juillet 2019 à 00:24


La 3ème Rencontre MRC Ouest a réuni des militants, des élus locaux et des responsables des composantes du MRC Ouest, le 13 juillet 2019 à Saintes (17).
Nos camarades, constatant des situations différentes du MRC selon les départements, souhaitent un MRC actif, visible et acteur politique, du niveau local au niveau national. Ils proposent une actualisation du Programme de Salut public du MRC, dont des éléments pourraient servir de base à l’élaboration d’une charte pour les municipales.
Les participants ont convenu de l'intérêt et de la nécessité d'une 4ème Rencontre MRC Ouest en 2020.
Des camarades prêts pour le débat militant ce 13 juillet 2019
Des camarades prêts pour le débat militant ce 13 juillet 2019

La Fédération

par Serge Maupouet, pour le MRC 17 le Lundi 17 Juin 2019 à 23:04


Agir, pour la République sociale !


A La Rochelle, Saintes, Chermignac, Rochefort, Surgères ...

des militant-e-s du MRC œuvrent au renouveau de la vie publique.
Découvrez nos actions sur ce bloc-notes en ligne.


La Fédération

par Serge MAUPOUET le Lundi 17 Juin 2019 à 22:59


Rencontre MRC Ouest 2019 à Saintes


Une rencontre des adhérents du Mouvement Républicain et Citoyen est proposée

le samedi 13 juillet 2019 à Saintes (Charente-Maritime)


afin de partager nos constats, nos analyses, les perspectives

de la séquence qui nous a menés du Congrès de Paris du MRC en décembre 2018

aux lendemains des élections européennes 2019.

 

Les 8 juillet 2017 et 29 septembre 2018, des responsables et militants MRC de l'ouest de la France (de l'Aquitaine à la Normandie) se sont réunis à Saintes, invités par le MRC 17. Nous avons alors convenu de réitérer ce rendez-vous.
 

En 2019, la rencontre prend place après le premier Collectif national de la GRS du 16 juin, et le Conseil national du MRC du 23 juin. C’est une temporalité propice pour faire le point, ensemble, sur la place, le rôle, les orientations stratégiques de notre Mouvement dans un triple contexte d’évolution des rapports de force internes à la société française, de mutation des configurations sociales et politiques, et de recomposition de la gauche républicaine.

Organisation de la journée

- Accueil à partir de 12h (une réunion MRC Limousin-Poitou-Charentes se tient en matinée)

Salle Gérard Philipe, 31 rue du Cormier, 17100 Saintes.

- Déjeuner (plateau repas ou buffet) à partir de 12h30, pendant lequel nous échangerons sur la situation politique nationale et dans nos régions.

Coût du repas (à la charge des participants) : montant maximum de 8 € par personne.

- Échange d’informations, d’analyses et débats sur :

=> la situation politique générale,

=> la situation du MRC et de la GRS,

=> les suites données aux propositions et demandes du MRC Ouest après la réunion de 2018,

=> les prochaines échéances,

=> des questions diverses.

- Clôture à 17h30.

 

Les inscriptions des participants sont à faire :
- par courriel à
mrc17@laposte.net
ou - par courrier (MRC 17, 75 rue de L’Epineuil, 17100 SAINTES)

 

Lors de la rencontre MRC Ouest le 29 septembre 2018
Lors de la rencontre MRC Ouest le 29 septembre 2018
1 2 3 4

MRC - Fédération de Charente-Maritime
75, rue de L'Epineuil 17100 Saintes
06 46 24 73 19
Email : mrc17@laposte.net



Les responsables
Secrétaire départemental
Porte-parole départemental, délégué à la 1ère circonscription
Délégué à la 2e circonscription, délégué aux Elus et au Travail
Délégué à la 4e circonscription



Faites nous connaître !

Mots-clés

Dernières actualités du MRC