Actualités
Publié le Vendredi 27 Mai 2016 par

Loi Travail : "C’est le peuple qui est le plus à même de décider"



Jean-Luc Laurent, président du MRC et député du Val-de-Marne, était l'invité de l'émission Politique Matin sur LCP, vendredi 27 mai 2016. Il répondait aux questions de Brigitte Boucher.


  • Il y a chez les casseurs la volonté de rupture, d’en découdre, de s’en prendre aux policiers. Ce n’est pas la solution. Il faut sortir de ce cycle de violence et la condamner.
  • Je suis inquiet car il y a un fossé qui est en train de se creuser dans le pays, il faut en sortir.
  • Il faudrait que François Hollande sorte du rôle de « Super Pépère », qu’il se hisse à hauteur de sa responsabilité et qu’il trouve une solution qui ne soit pas du bricolage.
  • On ne peut pas aller vers une tentative de nouvelle modification qui n’apportera satisfaction ni aux syndicalistes, ni aux citoyens.
  • L’enclenchement du 49.3 est un acte autoritaire qui met sur la touche le Parlement
  • Je suis opposant depuis le début à ce projet de loi Travail car il inverse la hiérarchie des normes : les accords d’entreprise vont primer sur les accords de branche et mettre sur la touche les conventions collectives. Ce n’est pas la façon dont on doit organiser les choses
  • Il y a un conflit de légitimité : le Premier Ministre considère que la rue n’est pas légitime pour faire la loi et l’opinion considère que ce projet ne faisait pas partie des engagements de François Hollande.
  • La loi Travail a été écrite par Bercy pour donner satisfaction à Bruxelles pour obtenir un peu de répit sur les déficits. C’est le principal reproche que je lui fais.
  • Mon initiative prolonge les expressions visant à proposer au Président de la République de recourir au référendum dans le conflit de légitimité qui existe entre le Gouvernement et la rue. C’est considérer que les citoyens sont des adultes. Cette solution peut rassembler les partisans et les opposants pour rendre la parole au peuple. Au bout du bout, c’est lui qui est le plus à même de décider.
  • Un référendum d’initiative présidentielle permettrait de pacifier. Si François Hollande ne veut pas entendre ce message, nous sommes déjà 10 parlementaires, avec mon collègue Christian Hutin, prêts à déposer une proposition de loi référendaire puisque depuis 2008, il y a la possibilité de faire des référendums d’initiative partagée entre parlement et peuple.
  • Le Gouvernement a surement pensé qu’avec le 49.3, les choses s’arrangeraient, comme par miracle. Mais il n’y a pas de miracle. La situation est préoccupante, il y a de la violence. Il faut que nous prenions soin de la République, de la France. Nous devons protéger les policiers car ils nous protègent.
  • Nous sommes à la veille de l’euro, cela pose une vraie difficulté. On ne peut pas rester dans cette situation. Il faut en sortir par le haut.

Lu 1033 fois

Jean-Luc Laurent
Président du Mouvement Républicain et Citoyen. En savoir plus sur cet auteur

Abonnez-vous à la newsletter


Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne
Président du MRC



Parlementaires du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC
Sénatrice du Pas-de-Calais




Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC