Actualités

I Publié le Dimanche 24 Juillet 2022 par Mouvement Républicain et Citoyen


Après les élections législatives, le Mouvement Républicain et Citoyen se félicite de la création de la Fédération de la gauche républicaine.

Les scores obtenus par nos candidats aux élections législatives montrent que l’idéal républicain doit être porté et incarné de façon indépendante, car il est le cœur-même de la gauche.

Dès à présent, adhérents et sympathisants sont invités à l’Université de rentrée de la Fédération de la gauche républicaine qui se tiendra les 24 et 25 septembre prochains à Rochefort en Charente.

En attendant de nous retrouver à Rochefort pour échanger sur la nouvelle période issue des élections présidentielles et législatives, et préparer ensemble l’alternative dont la France a besoin, nous vous appelons à donner de la force à vos idées en faisant le choix d’adhérer ou de soutenir par un don le Mouvement Républicain et Citoyen !

Actualités

I Publié le Vendredi 22 Juillet 2022 par Mouvement Républicain et Citoyen


Le Mouvement Républicain et Citoyen signe, avec plus de 80 organisations, l’appel pour un Nouvel Élan pour nos Services Publics


À la campagne et à la ville, en métropole et en Outre-Mer, la pandémie a démontré, comme à chaque crise, l’absolue nécessité de disposer de services publics correctement dotés sur l’ensemble de notre territoire, d’une sécurité sociale solide, et d’agents publics qui ont les moyens de réaliser leurs missions au service de l’ensemble de la société.

La baisse des impôts et la diminution du déficit et de la dette publique qui constituent le cœur du discours et de la politique portés par l’exécutif, relèvent d’un choix économique et politique qui est une grave faute historique.

Ce mauvais choix historique et politique se manifeste dans un programme qui pousse sans cesse au démantèlement des services publics, alors que ces derniers sont un élément important de réduction des inégalités, d’inclusion sociale. Ils permettent d’agir sur le long terme pour l’intérêt général. Au moment où ils sont plus que jamais nécessaires pour répondre aux besoins de la population et assurer une nécessaire et juste transition écologique, cette volonté d’affaiblir les services publics revient à augmenter ces inégalités. Ainsi, partout où les services publics reculent, partout où les populations ont le sentiment que la puissance publique les abandonne, on constate la progression de l’extrême-droite.

Économiquement, ce ne sont pas les mesures ponctuelles pour le pouvoir d’achat annoncées qui permettront de compenser l’inflation de cette année et de répondre aux besoins de la population. Face aux nuages qui s’amoncèlent, proposer des chèques cadeaux au lieu de développer les services publics, c’est choisir d’accepter que le salaire ne suffise plus pour vivre. Ce n’est pas non plus ainsi qu’on luttera contre le risque de récession économique lié à une baisse de pouvoir d’achat de l’immense majorité de la population.

Le gouvernement choisit la charité pour continuer à justifier les cadeaux aux plus riches : aucune des mesures annoncées ne conduit réellement à soutenir le service public et à amplifier les solidarités nationales et locales. Pire, leur déstructuration et la diminution des moyens humains et matériels va continuer, dans tous les secteurs : santé, transports, audiovisuel, poste, énergie, éducation, culture, ... Et en même temps se poursuit la casse de la Sécurité Sociale et son endettement forcé.

Il est nécessaire et urgent que le débat public porte sur les moyens et les objectifs des politiques publiques et de leur maîtrise, l’aménagement du territoire, l’augmentation générale des rémunérations, des salaires, des retraites et des pensions, l’amélioration des conditions de travail et de vie, la réorientation de la numérisation des services publics. Et ce afin de remplacer la recherche effrénée du moindre coût et du profit par un objectif central : la couverture des besoins de l’ensemble de la population au nom de l’intérêt général.

Il est urgent de faire des services publics et de la fonction publique des outils au service de la mise en œuvre d’une autre logique de développement, de l’égalité, du plein emploi, articulant la reconquête et la transformation de l’appareil productif et une juste transition écologique.

C’est une exigence qui doit s’exprimer le plus largement possible :
C’est pourquoi 90 organisations syndicales, associatives et politiques convergent pour appeler les usagers, les personnels, les élus et leurs organisations à se mobiliser pour DONNER UN NOUVEL ÉLAN POUR NOS SERVICES PUBLICS

Usagers, citoyens, salariés, personnels et élus, nous devons nous mobiliser pour la défense, le développement et la démocratisation de nos services publics et de notre sécurité sociale.
Nous lançons donc ce jour une campagne pérenne avec d’ores et déjà une date de mobilisation à dimension nationale programmée les 12, 13 et 14 mai 2023 à LURE (HAUTE-SAÔNE).

Actualités

I Publié le Mardi 14 Juin 2022 par Mouvement Républicain et Citoyen


Législatives : aucune voix ne doit aller à l'extrême droite !

Actualités

I Publié le Vendredi 10 Juin 2022 par Mouvement Républicain et Citoyen


Nous n’avons pas renoncé à changer la vie. En ces temps de désenchantement démocratique et de recul du militantisme politique, cette profession de foi peut paraître aussi immodeste qu’irréaliste.


Les urgences sont là, spectaculaires et tragiques : réchauffement climatique, inégalités sociales, bouleversements géopolitiques. Nos réponses doivent être à la hauteur des défis.


La préparation des élections présidentielle et législatives s’inscrit dans cette perspective politique. Il n’est pas trop tard pour engager la France et l’Europe dans cette grande bifurcation dont nous dessinions les contours lors de la fondation de notre mouvement il y a maintenant deux ans. Il n’est pas trop tard mais il y a peu de temps à perdre. Or le quinquennat qui s’achève nous en a fait perdre.


Que restera-t-il du macronisme ? Un grand mouvement social, celui des « Gilets Jaunes », provoqué par une des mesures iniques qui ont fait la marque de fabrique de ce gouvernement. La gestion calamiteuse d’une crise sanitaire inédite, à grand coups d’improvisations, d’ordres et de contre-ordres, qui a exacerbé l’angoisse des Français. Une série de mesures en faveur des plus riches au moment où le pays tout entier devait son salut aux travailleurs de l’ombre, mal payés et mal considérés.


Pour ceux qui ont fait mine d’y croire, les illusions de 2017 se sont rapidement dissipées. Un gouvernement « ni de gauche, ni de gauche ». Un candidat prétendument « rempart contre l’extrême droite » qui a fait peu de cas des libertés publiques. Un président incapable de s’élever à la hauteur de l’intérêt général. Bref, en 2022, il faut tourner la page de l’expérience macroniste.


Aussi improbable que cela puisse paraître, nous pensons qu’une majorité de gauche peut emporter la bataille électorale qui vient. Pour cela, nous continuons de plaider en faveur de la stratégie de « Nouveau Front Populaire ».


Au service de celle-ci, il faut un programme susceptible de répondre aux aspirations des Français que nous prétendons représenter, à commencer par les classes populaires qui subissent les crises de plein fouet.


Un programme qui permette de préparer l’avenir, d’anticiper les mutations, et qui propose des solutions pour en contrôler le cours.


Un programme qui prenne en compte les priorités du moment : la réparation de la France après l’une des plus graves crises de notre histoire en temps de paix ; le redressement de notre économie et de nos services publics après des décennies de purge libérale. La restauration de la maîtrise collective de notre destin commun.

Législatives : votez pour les candidats de la Fédération de la gauche républicaine !

Actualités

I Publié le Mercredi 25 Mai 2022 par Mouvement Républicain et Citoyen


La Fédération de la Gauche Républicaine présente 100 candidats aux élections législatives avec plusieurs mouvements qui se sont rassemblés dans cette nouvelles formation politique dont les membres fondateurs sont le Mouvement Républicain et Citoyen, la Gauche Républicaine et Socialiste, Les Radicaux De Gauche, l’Engagement et la Nouvelle Gauche Socialiste.


Au deuxième tour de l’élection présidentielle, la mobilisation de nombreux électeurs de gauche a permis de battre l’extrême-droite dans les urnes. Aux élections législatives, nous pouvons mettre en échec le projet libéral du Gouvernement et du président de la République.

Le MRC fait le choix de présenter des candidats car la gauche unie ne saurait être une gauche unique. Le rassemblement de la gauche s’est toujours fait dans le respect des projets politiques et du pluralisme inhérents aux partis de gauche. Le dialogue doit toujours primer sur la tentation hégémonique.

Avec ses candidats, le Mouvement Républicain et Citoyen veut faire vivre le projet de transformation sociale de la gauche républicaine : l’indépendance de la France sur la scène internationale, le souveraineté alimentaire et énergétique du pays, la République une et indivisible, la défense de la laïcité comme condition d’émancipation collective, une Éducation nationale renforcée dans ses missions d’instruction, la réindustrialisation de la France, la relocalisation de nos entreprises et des emplois, et l’augmentation des salaires et des retraites, une écologie populaire qui n’oppose pas la fin du monde et la fin du mois et a pour ligne directrice la sortie du pétrole, l’autorité de l’État.

Les 12 et 19 juin, nous nous adressons aux Français, quelles que soient leurs conditions sociales ou leur appartenances individuelles, pour voter pour les candidats de la Fédération de la Gauche Républicaine et faire grandir l’aspiration humaniste au progrès humain et social qui est au cœur du programme de la gauche républicaine, sociale et laïque.
1 2 3 4 5 » ... 230
Abonnez-vous à la newsletter


Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne, maire du Kremlin-Bicêtre
Président du MRC