Actualités
Publié le Samedi 10 Septembre 2022 par Mouvement Républicain et Citoyen

L'Université de rentrée de la Fédération de la gauche républicaine


L'Université de rentrée de la Fédération de la gauche républicaine a lieu du 23 au 25 septembre à Rochefort en Charente.


VENDREDI 23 SEPT.

 
Déconfinons le débat - Après 2022, quel avenir pour la gauche ?
 

Un mois et demi après la réélection par défaut d’Emmanuel MACRON face à une Marine Le PEN plus forte que jamais, les législatives de juin 2022 ont été marquées par une campagne agitée en surface et atone en profondeur. Ces élections n’ayant pas offert de majorité à LREM et ses alliés, s’ouvre une période politique incertaine. Le centre, affaibli, ne garde le pouvoir que grâce au soutien sans participation d’une droite elle-même encore plus affaiblie. La gauche est mieux portante, mais toujours minoritaire et traversée de nombreuses contradictions. Quant à l’extrême-droite, sa puissance la pousse à rêver, et nous à cauchemarder, d’une possible accession aux responsabilités. Ce paysage révèle un état de crise démocratique et institutionnelle, mais aussi culturelle et sociale, rarement atteint dans notre pays.

18h30 - Projection du film Au Nom de la terre
 
 

SAMEDI 24 SEPT.

 
Discours d'accueil - Mickael Vallet, Sénateur PS de Charente Maritime
Discours d'ouverture - Marie-Noëlle Lienemann, Sénatrice GRS de Paris

9h30 - Plénière - État, services publics : tout fout le camp ?

La France était perçue jusqu’il y a peu comme une référence mondiale en matière d’efficacité de ses services publics, facteurs d’égalité territoriale et de justice sociale, élément central du projet républicain d’émancipation collective. Aujourd’hui, plus rien ne semble fonctionner correctement : école, hôpital, police, justice… l’austérité budgétaire appuyée sur l’idéologie néolibérale a entraîné des défaillances terribles, les Français sont exaspérés, et les puissances d’argent piaffent de tuer le chien en l’accusant d’avoir la rage. Alors ? L’État c’est fini ?

9h30 - Atelier - Qu’est ce qu’une écologie de gouvernement ?

L’écologie, c’est « la science des interactions des êtres vivants avec leur environnement ». Nous devons dépasser les effets de manche de nos politiques qui, parfois nonchalamment, parfois excessivement, assènent le mot sans en saisir l’exigence et la portée. Ce monde nouveau et à bien des égards effrayant a pourtant un besoin urgent, vital, d’une écologie de gouvernement. Mais à la condition sine qua non que son projet soit davantage infusé par la raison – et ne s’abîme pas en permanence dans des querelles aussi stériles qu’anecdotiques.
11h30 - Carte Blanche - À venir.
Une personnalité est invitée à venir s’exprimer sur le sujet de son choix. Après une présentation de 20 minutes un échange aura lieu avec les participants


14h30 - Plénière - Face à l’inflation, quelle stratégie économique ?

L’inflation n’est pas née de la guerre en Ukraine, qui ne l’a qu’aggravée. Nous pourrions rentrer dans une phase durable, voire une spirale incontrôlable de hausse des coûts et des prix. Si les vieux réflexes sont de nouveau à l’ordre du jour de la politique monétaire, particulièrement au sein de la BCE, la conjoncture très incertaine et la perspective d’une récession troublent le jeu. Il n’est pas si simple de passer du « quoiqu’il en coûte » au « combien ça coûte », d’autant que les peuples européens, au premier rang desquels les travailleurs, en paieraient le prix fort. Enfin, comment relever les défis climatique, énergétique, industriel, tout en asséchant le crédit ? Il faut repenser notre stratégie économique.

14h30 - Atelier - Est-ce qu’il existe encore une politique culturelle ?

Malraux, Lang : deux ministres qui auront marqué leur temps d’une vision claire, enthousiaste et volontariste, et… mise en œuvre par l’État ! Depuis, la dilution des politiques publiques semble s’être conjuguée avec une perte de sens et d’objectifs. Quels sont les enjeux et quels pourraient être les éléments d’une politique culturelle en France au 21ème siècle ?
 

DIMANCHE 25 SEPT.

 
9h30 - Plénière L'Europe et le monde face à la guerre

La Russie mène depuis le 24 février une guerre d’invasion en Ukraine. Cette agression délibérée, en violation complète du droit international, n’a pas de justification. Engagé par les USA depuis l’arrivée de Joe BIDEN au pouvoir, le réinvestissement dans l’OTAN s’appuie sur cette situation pour unifier l’Occident, et singulièrement l’Europe, sous le sceau de l’atlantisme. Une confrontation globale s’instaure avec la volonté de puissance du Kremlin, mais aussi de Pékin, fers de lance d’un nationalisme péremptoire et dictatorial, indifférent aux droits humains mais aussi, paradoxalement, attractifs sur bien des continents. Que faire face à ce bouleversement géopolitique majeur ?
 

JE M'INSCRIS EN CLIQUANT ICI


Lu 152 fois


Abonnez-vous à la newsletter


Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne, maire du Kremlin-Bicêtre
Président du MRC