Actualités
Publié le Jeudi 8 Février 2018 par Mouvement Républicain et Citoyen

Inscription de la Corse dans la Constitution, cheval de Troie contre l'unité et l'indivisibilité de la République.



Billet de Jean-Luc Laurent, président du MRC, le 08 février 2018


L’inscription de la Corse dans la Constitution est un cheval de Troie contre l’unité et l’indivisibilité de la République qui sera suivie d’autres demandes dans d’autres régions. Et s’il s’agit d’inscrire dans la constitution, un droit à la différenciation pour les régions, cela conduira à la différence des droits !
En lâchant sur cette revendication des autonomistes et des indépendantistes, Emmanuel Macron a fait encore du « En Même Temps » : il pose ses pieds dans les pas de ses prédécesseurs de gauche et de droite. Nous devons refuser cette fuite en avant qui conduit au démantèlement de l’Egalité et de la France républicaine !

Lu 7916 fois


Abonnez-vous à la newsletter


Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne, maire du Kremlin-Bicêtre
Président du MRC