Algérie : ne pas rester sourd à la jeunesse et aux citoyens en mouvement !


Billet de Jean-Luc Laurent


J’adresse ma solidarité aux Algériens qui manifestent pacifiquement leur soif de démocratie et leur demande de partage des richesses et des pouvoirs.

L’histoire entre la France et l’Algérie, les liens qui existent entre nos deux nations indépendantes et amies ne laissent pas indifférents les citoyens algériens vivants en France et les citoyens français qu’ils soient ou pas issus de l’immigration. Respectueux de la souveraineté de l’Algérie et soucieux de la stabilité du bassin méditerranéen, et parce que je suis attaché à ce beau pays que je connais depuis des années, je pense que l’Etat algérien doit entendre le désespoir des manifestants et l’inquiétude de sa jeunesse.

Confronté au chômage de masse et aux difficultés sociales, le pouvoir ne peut rester sourd à l’expression puissante des jeunes et des citoyens en mouvement. L’Algérie doit apporter les solutions pour redonner confiance au peuple et particulièrement à sa jeunesse qui représente près de la moitié de la population et a besoin de perspectives d’avenir.

Abonnez-vous à la newsletter



Suivez le MRC sur Facebook