Le Mouvement Républicain et Citoyen

I Publié le Vendredi 26 Avril 2019 par Mouvement Républicain et Citoyen


Billet de Jean-Luc Laurent, Président du MRC


Personnels en grève, hôpitaux publics en danger !
Je suis solidaire des personnels des hôpitaux. Je tire le signal d’alarme depuis des années sur l’hôpital public qui est victime d’une politique d’austérité et d’une vision comptable qui est imposée par les gouvernements au nom de la réduction des déficits publics et d’une politique de recettes fondée sur la T2A (tarification à l’activité) totalement inadaptée.

Lors de l’examen du budget 2019 qui imposait de nouvelles « mesures d’économies» à l’APHP et aux Hôpitaux Universitaires Paris Sud qui regroupent nos trois hôpitaux (Bicêtre, Antoine Béclère et Paul Brousse) avec une baisse des effectifs et des moyens alors que le recours aux urgences et à l’hôpital public augmente chaque année, la commission de surveillance que je présidais à l’époque, avait voté un texte d’alerte à destination des instances supérieures de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris.

Il faut donner à l’hôpital public les moyens d’assurer l’accès de tous les citoyens au droit à la santé. Il faut aussi prendre la mesure que la désertification médicale concerne aussi les villes. J’ai proposé en 2010 qu’une maison de la santé soit ouverte en partenariat entre la ville, l’hôpital et les médecins de ville. La concertation a été engagée par mes soins à l’époque puis s’est poursuivie avec l’équipe municipale actuelle. Je regrette que ce projet n’ait pas été réalisé faute d’accord entre la ville et les professionnels de santé pour des raisons financières selon l’annonce au conseil municipal en décembre dernier par le maire du Kremlin-Bicêtre.

Le gouvernement a lancé une nouvelle loi santé qui est en cours d’examen au parlement. Mais en dehors de l’assouplissement du numerus clausus pour les études de médecine, aucune mesure sérieuse pour lutter contre la désertification médicale ni les difficultés financières d’accès aux soins ne sont envisagées.
Le raz-le-bol et la grève des personnels hospitaliers nous rappellent qu’il y a urgence !

Le Mouvement Républicain et Citoyen

I Publié le Mercredi 24 Avril 2019 par Mouvement Républicain et Citoyen

Mots-clés : Européennes 2019

Retrouvez le Point Politique et Populaire de Catherine Coutard, candidate aux élections européennes sur la liste de la France Insoumise, sur le thème de la santé


Point Politique et Populaire : santé, le compte n'y est pas !
Catherine Coutard, médecin urgentiste et candidate sur la liste de la France insoumise nous parle des enjeux de santé. Elle nous raconte une réalité bien plus dégradée que ne veulent nous le présenter nos gouvernants.

Retrouvez la vidéo sur la chaîne youtube de la Gauche Républicaine et Socialiste
 

Le Mouvement Républicain et Citoyen

I Publié le Vendredi 19 Avril 2019 par Mouvement Républicain et Citoyen


A Orly le 18 avril une manifestation réussie à l'initiative de la CGT pour dire NON à la privatisation d'ADP


Privatisation ADP : une mobilisation réussie à Orly !

Jean-Luc Laurent, Président du MRC, était présent aux côtés de la sénatrice de Paris, Marie-Noëlle Lienemann, pour la Gauche Républicaine et Socialiste, jeudi 18 avril à Orly à l'initiative de la CGT pour s'opposer à la privatisation d'Aéroport de Paris décidée par le Gouvernement.

Cette manifestation qui a rassemblé militants, citoyens et élus a été une réussite et à n'en pas douter la première d'une longue série de mobilisations et de luttes que nous devrons collectivement mener pour faire échec au projet aussi absurde que dangereux de privatiser ADP, mais aussi ENGIE et la Française des Jeux.

Retrouvez ici l'intervention de Jean-Luc Laurent lors de la manifestation


Retrouvez ici l'intervention de Marie-Noëlle Lienemann lors de la manifestation
 

Le Mouvement Républicain et Citoyen

I Publié le Vendredi 19 Avril 2019 par Mouvement Républicain et Citoyen

Mots-clés : Européennes 2019

Élections européennes 2019


Programme des déplacements de notre candidate aux élections européennes : Catherine Coutard

Catherine Coutard, candidate de la Gauche Républicaine et Socialiste et issue du Mouvement Républicain et Citoyen, fait campagne aux côtés des autres candidats présents sur la liste de la France Insoumise menée par Manon Aubry.

De réunions publiques en meetings de campagnes, les candidats multiplient les évènements et actions sur le terrain pour convaincre nos concitoyens de voter le 26 mai pour dire "Non" à l'Union Européenne de Jean-Claude Juncker et Angela Merkel et pour dire "Non" à Emmanuel Macron afin qu'il ne puisse pas se prévaloir d'une victoire indue.

Retrouvez le programme de déplacement de Catherine Coutard :
 

·      Vendredi 26 avril à Annonay (07) 
 

·      Samedi 04 mai Lambesc (13)
 

·      Mardi 7 mai à midi Holovan / Privas (07)
 

·      Mardi 07 mai soirée à Grenoble (38) en présence de Manon Aubry
 

 ·     Samedi 11 mai à Le Teil (07)  - pour un "Holovan"
 

 ·     Mardi 14 mai à Ste Foy La Grande (33) 
 

 ·     Mercredi 15 mai à Montélimar (26) pour un apéro public
 

 ·     Samedi 18 mai à Dax (40)
 

 ·     Lundi 20 mai à Mornenx (64) 

 


Le Mouvement Républicain et Citoyen

I Publié le Jeudi 11 Avril 2019 par Mouvement Républicain et Citoyen


Billet de Jean-Luc Laurent


Française des Jeux : une triple erreur !


La privatisation de la Française des Jeux est une décision aberrante pour les finances publiques et dangereuse pour la santé publique et la lutte contre le blanchiment d’argent.
 

La privatisation de l’acteur historique des loteries nationales prévue par la loi PACTE, ne répond à aucune des inquiétudes soulevées quant aux questions de santé, de la lutte contre le blanchiment d’argent. Bien au contraire, c’est une fois de plus, une logique de braderie des actifs publics au profit du secteur privé. L'intérêt public exige le maintien de la FDJ dans la main de l'Etat.
 

Pour la santé tout d'abord, l'enjeu c'est de lutter contre l'addiction aux jeux d'argent qui constitue un fléau et dont on mesure mieux aujourd'hui les désastres. Il ne faut pas laisser partir la FDJ dans les mains du privé qui recherchera la rentabilité et donc le développement des jeux d'argent afin d'accroître les dividendes des actionnaires privés. L'enjeu de santé publique ne sera pas une préoccupation des actionnaires privés alors qu'il faut se saisir de cette question importante. La privatisation, ce sont des risques accrus d'addiction aux jeux d'argent.
 

La lutte contre le blanchiment d'argent exige aussi le contrôle public de la FDJ par l'Etat. À l'heure où la lutte contre la fraude et la délinquance financière sont des réalités qui imposent de redoubler d'efforts, il est aberrant de privatiser la FDJ et de se priver d'un outil public indispensable pour surveiller les mouvements financiers liés aux jeux.
 

Pour mettre en avant son projet, le Ministre de l’Economie promettait la mise en place d’une autorité unique et indépendante chargée du contrôle des jeux. Dans les faits, on va de déception en déception. Finalement, ce seront 30% des mises qui échapperont au contrôle de cette nouvelle agence. En outre, l'actuel fichier des personnes interdites aux jeux n'est pas satisfaisant et mérite d'être renforcé pour être efficace.
 

La FDJ en chiffres : 15,8 milliards de chiffre d’affaires en 2018 correspondant aux mises des joueurs; 3,5 milliards de recettes issues des taxes. L’enjeu financier pour l’Etat, c’est la perte directe de dividendes reçus par l’actionnaire public : environ 130 millions d'euros que la Française des Jeux verse à l’Etat chaque année. C’est autant d’argent finançant notre système social qui finira dans les mains d’actionnaires privés.
 

Rien ne justifie cette privatisation à part une application orthodoxe de la doctrine libérale. Il s’agit d'une décision dangereuse qui fait fi de l'intérêt général et d’une vision de court terme. Elle rappelle clairement la privatisation des sociétés d’autoroute dont on mesure aujourd'hui la perte financière pour l'Etat. Cette nouvelle vente du patrimoine des Français doit être combattue fermement et totalement.
 

Privatiser la Française des Jeux, mais aussi Aéroports de Paris ou encore Engie, c’est brader nos bijoux de famille et spolier les Français !
 

Les sénateurs ont rejeté en nouvelle lecture le texte de la loi PACTE sur la base d'un refus des privatisations d’Aéroport de Paris, ENGIE, et de la Française des Jeux. Ce sont désormais les députés qui devront se prononcer en lecture définitive. Leur responsabilité est grande. Avec la Gauche Républicaine et Socialiste, je choisis le service de l’intérêt général et non les intérêts privés.

1 2 3 4 5 » ... 226
Abonnez-vous à la newsletter




Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne
Président du MRC




Suivez le MRC sur Facebook