La Fédération

par Christophe GACHE le Lundi 13 Février 2017 à 11:53


Aide à la Recherche du Premier Emploi est une des dispositions de la loi EL KOHMRI. Si au premier abord, cette aide financière à destination des jeunes cherchant du boulot est plutôt une bonne initiative, elle cache une mesure qui dans les faits discrimine deux catégories pourtant identiques de jeunes ayant effectuer un contrat en alternance...


ARPE, une mesure moralement discriminatoire entre jeunes en apprentissage et jeunes en contrat pro
Un jeune ayant obtenu par exemple un BTS par la voie de l'apprentissage peut avoir droit à cette aide et un jeune ayant obtenu ce même BTS par la voie du contrat de professionnalisation n'a pas droit à cette aide. Je précise qu'ils gagnent tous les deux sensiblement la même chose et que ces deux dispositifs sont des contrats en alternance réglementés.
 
Il peut même y avoir le cas suivant où un établissement public de type Centre de Formation d'Apprentis ou lycée rempli le quota des 15 places en apprentissage dans une classe de BTS Management d'Unité Commerciale puis accueille d'autres jeunes en contrat de professionnalisation. On peut donc se retrouver avec deux copains de classe aux revenus identiques, l'un aura droit à l'aide après son alternance et l'autre NON.

Aussi, nous réclamons que cette aide de  300 euros pendant 4 mois soit attribuée à tous les alternant(e)s sans différenciation, qu'ils ou qu'elles soient en apprentissage ou en contrat de professionnalisation.

De plus, même si ça peut paraitre anecdotique, l'intitulé même de cette aide est mal choisi (Aide à la Recherche Premier Emploi). Les contrats en alternance sont des contrats de travail, les jeunes ont des fiches de paye, cotisent, etc... Il s'agit donc déjà d'un premier emploi, il aurait été plus judicieux de trouver une autre appellation pour cette mesure.

En ce début d’année, c’est la traditionnelle période des vœux. Dans le Gard et en particulier à Alès, nous souhaitons surtout pour 2017 que les zones de centre-ville ne se transforment pas en désert urbain.


Des vœux et des propositions pour sauver les zones de centre-ville dans le Gard & dire NON à la fermeture d’une partie de nos commerces
Au niveau économique, partons d’un premier postulat, en l’occurrence le boom du commerce électronique. Si le e-commerce donne plus de pouvoir d’achat aux gardois, qui effectivement en ont bien besoin, le commerce local souffre énormément de cette concurrence à armes inégales. Par exemple, les boutiques traditionnelles de matériels informatiques et électroniques (TV, HiFi, appareils photos,…) doivent faire face aux offres commerciales défiants toutes concurrences des cyber-vendeurs tels que Ali-Express, Amazon, c-discount ou autres.

Le deuxième postulat est que la moitié des acheteurs qui se procurent ces items à prix très attractifs ne savent pas utiliser pleinement et correctement toutes les fonctionnalités de leurs nouveaux équipements. Certes, il y a l’entraide communautaire des forums Internet, mais il y a un besoin et surtout une demande en tutorat du réel, où les yeux dans les yeux un vendeur-expert en photographie, en informatique ou en matériel High-tech peut permettre une bonne prise en main du matériel fraichement acheté.

Le coaching personnalisé ou en groupe au niveau de l'informatique et des technologies high-tech existe déjà et devrait pouvoir se développer dans notre département.  
Nous ne parlons pas de l’aspect coach sous forme « Personal Shopper » qui  reste trop élitiste. Ceci est une proposition que nous faisons aux nouveaux élus de la CCI du Gard, il y a des métiers de niche à développer, même si cela représente des petits volumes en matière de postes de travail, chaque commerce sauvé ou chaque emploi créé est important !

Les membres du bureau du MRC du Gard, les militants et les sympathisants vous souhaitent une excellente année 2017 !
 

Elections

par Christophe GACHE le Lundi 10 Octobre 2016 à 16:36


Ici dans le Gard, nous portons aussi les idées de Bastien FAUDOT (Le plus jeune candidat à la Présidentielle 2017).


Faudot 2017, le Nouveau visage de la Politique en 15 idées NEUVES

La Fédération

par Christophe GACHE le Lundi 10 Octobre 2016 à 16:07


Dans le Gard, tous avec Bastien ! Le plus jeune candidat à la Présidentielle 2017


Mobilisation Générale pour Bastien #Faudot2017

Actualités

par Christophe GACHE le Dimanche 11 Septembre 2016 à 21:32


Rencontre avec les camarades de Dunkerque
Le Porte-parole du MRC du Gard, Sébastien SAGUER, était présent lundi dernier à la réunion du MRC de Dunkerque. Les camarades l’ont accueilli chaleureusement dans leur local du centre-ville situé à proximité de la Mairie.
Les interventions furent nombreuses. Cette équipe est très active, très motivée pour rappeler l’importance du débat et de l’échange, afin de promouvoir la haute conception que nous avons de la République.

A l’ordre du jour, il était question du blocage de l’autoroute A 16 par la population locale. Il est vrai que les habitants du département du Nord supportent directement les désagréments de la crise migratoire autour de la « jungle de Calais ».
Dans son communiqué, le MRC Dunkerque-Littoral propose des solutions justes et humanistes pour les réfugiés, par la répartition de l’accueil (une famille pour une commune de France sur trois en moyenne) ; mais fermes, pouvant aboutir à l’expulsion du territoire national en cas de refus, pour enfin régler la situation. (voir : http://claudenicolet.fr/la-federation-du-nord-du-mrc/902-blocage-de-l-a16-un-cap-est-franchi.html).

A l’initiative de Claude NICOLET*, le second sujet abordé a permis à l’ensemble des militants d’affirmer le soutien du MRC à l’industrie française.

Au niveau local, cela se traduit par la recherche de projets énergétiques innovants, notamment par la création d’un terminal méthanier destiné à accueillir un flux supplémentaire de navires.
Dans d’autres domaines, c’est le savoir-faire local qui est valorisé, tout en veillant à diminuer l’impact sur l’environnement. A ce titre, il est important de retenir que sont développées des technologies innovantes et la voie des biocarburants dans les usines dunkerquoise.
Ces initiatives prometteuses et bénéfiques pour le tissu économique local ont été défendues par les élus MRC du littoral, et cela prouve que le secteur industriel a de l’avenir dans notre pays.
La première étape d’une série de rencontres, et pourquoi pas dans le Gard ?

* Claude NICOLET est Secrétaire national du Mouvement Républicain et Citoyen
 
1 2 3 4 5 » ... 18
Dernières actualités du MRC