Samedi 13 Juillet 2013

Elections municipales



Le Mouvement républicain et citoyen (MRC, allié de la majorité) s'est dit vendredi favorable au rassemblement de la gauche au premier tour des municipales de mars 2014 proposé par le Parti socialiste à condition que ce dernier ne propose pas que des "strapontins" à ses partenaires.


Elections municipales
Le Mouvement républicain et citoyen (MRC, allié de la majorité) s'est dit vendredi favorable au rassemblement de la gauche au premier tour des municipales de mars 2014 proposé par le Parti socialiste à condition que ce dernier ne propose pas que des "strapontins" à ses partenaires. 

Dans un communiqué, Bastien Faudot, secrétaire national chargé des élections, demande de "préciser ce que rassemblement veut dire pour le premier secrétaire du Parti Socialiste", Harlem Désir, qui a multiplié les appels en ce sens ces trois dernières semaines. 

"S'il s'agit de bâtir ensemble des listes qui représentent la diversité de la gauche dans toutes ses composantes, le MRC y est naturellement favorable. S'il s'agit dans son esprit que les partenaires du PS se rangent systématiquement derrière ce dernier pour apporter l'appoint nécessaire des voix, ce n'est ni soutenable, ni praticable", affirme-t-il. 

Il met en garde: "il ne serait pas acceptable que le PS se contente de proposer aux partenaires quelques strapontins, puis, au lendemain de la défaite, de leur faire porter la responsabilité de la division". 

Selon lui, "le PS doit consentir à permettre à ses partenaires de conduire les listes là où il y a une implantation, une légitimité historique ou une pratique des responsabilités qui ont permis à des sensibilités différentes de s'exprimer. EELV, le PRG, le PCF ont, au même titre que le MRC, la légitimité nécessaire et les personnes compétentes pour prétendre construire des listes de rassemblement et permettre la victoire de la gauche dans de nombreuses villes". 

M. Faudot estime aussi que "si le PS est en capacité d'arriver la plupart du temps en tête de la gauche au premier tour, il y a à l'inverse très peu d'endroits où sa base électorale suffit pour éviter le retour de la droite dans les exécutifs locaux". 

Le MRC propose "une réunion nationale des partis de la majorité pour préparer ensemble les élections municipales".



MRC - Fédération de l'Isère
12 bis route de Grenoble 38120 Saint-Egrève
Email : mrc.isere@gmail.com



Les responsables
Président du MRC 38
Adjointe à Pont de Claix, vice-présidente du CCAS
Maire de Bellegarde Poussieu, Vice-Président de la communauté de communes de Beaurepaire
Adjoint au maire de Gières en charge de l'aménagement et des travaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook



Faites nous connaître !