Actualités
Publié le Vendredi 28 Février 2014 par

"Un euro trop cher annulera les efforts consentis par la nation"



Jean-Luc Laurent, président du MRC et député du Val-de-Marne, participait à l'émission Politique Matin sur LCP, vendredi 28 février 2014. Il débattait avec Thierry Solère (député UMP des Hauts-de-Seine).


Verbatim express

  • François Hollande travaille. L’opposition peut toujours contester mais une chose importante après l’annonce du Président de la République de ce pacte de responsabilité, de cette proposition d’abaisser les charges pour donner plus de compétitivité aux entreprises est que tout se passe à partir d’une négociation entre les syndicats et le MEDEF.
  • Il faut qu’il y ait dans la négociation qui s’ouvre aujourd’hui des contreparties à cet effort auquel consentirait la nation. Pour autant, cette politique de l’offre ne peut pas s’arrêter à l’allégement des charges sociales. Il doit y avoir d’autres mesures : la compétitivité c’est aussi la qualité.
  • On ne perd pas de temps avec la démocratie social et le dialogue. La preuve : le Parlement a adopté dans des délais très rapides, que majorité et opposition ont salués, une nouvelle loi sur la formation professionnelle issue du dialogue social. Cela faisait depuis 1971 qu’il n’y avait pas de réelle amélioration dans ce domaine.
  • 8000 chômeurs de plus par mois, c’est trop ! Ma critique est que le pacte de responsabilité n’est pas suffisant s’il ne prend pas en compte la valeur de la monnaie, la politique monétaire. Un euro trop cher annulera les efforts consentis par la nation. Nous avons la capacité d’agir là-dessus au niveau européen.
  • Tout ce qui peut permettre de valoriser notre potentiel productif en France, dans le domaine de l’industrie agroalimentaire notamment, est bienvenu. Arnaud Montebourg a totalement raison, tout comme sur la création d’une société nationale des mines. Ce sera un élément important en termes de souveraineté nationale.
  • A propos des Ministres écologistes : je rappelle ce que Jean-Pierre Chevènement avait dit : « un Ministre, ça ferme sa gueule ou sa démissionne »
  • A propos de l’affaire Copé : cette affaire est lamentable et à l’évidence liée à la désignation du candidat UMP pour 2017. Cela fait partie des « boules puantes ». La démocratie en souffre. Chaque partie doit mesurer qu’on doit agir pour réconcilier la politique et les citoyens. Il faut en revenir au débat sur des projets de fond.

Lu 1258 fois

Jean-Luc Laurent
Président du Mouvement Républicain et Citoyen, député du Val-de-Marne. En savoir plus sur cet auteur


Abonnez-vous à la newsletter


Les parlementaires du MRC
Député du Val-de-Marne
Président du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC





Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC