Actualités
Publié le Dimanche 14 Juillet 2013 par Mouvement Républicain et Citoyen

Hausse des tarifs de l'électricité : oui à l'investissement productif, non à la spéculation


Mots-clés : énergie

Par Christophe Mouton, Secrétaire national au développement durable, vendredi 12 juillet 2013.


Les hausses annoncées par le ministre de l'écologie du tarif régulé de l'électricité de 5% au 1er août 2013 et 2014 sont lourdes de conséquences pour nos concitoyens : un nouvel effort leur est demandé dans un contexte de crise économique qui s'accélère et de chômage qui augmente.

Cette décision est toutefois à reconnaître comme responsable quant aux enjeux industriels majeurs auxquels doivent faire face la France et son électricien historique : la prise en compte de nouveaux critères de sûreté suite à la catastrophe du tsunami de Fukushima, la rénovation d'un appareil de production initié sous le Général de Gaulle nécessitent un tel investissement.
Il en va, en effet, de l'indépendance énergétique de la France, de notre propre capacité à accompagner la recherche et les progrès technologiques encore à réaliser ces prochaines décennies, pour une intégration efficace des énergies renouvelables et décarbonées au réseau électrique français.

Cet investissement productif se fera par essence sur le sol français et aura un effet positif, et sur l'emploi, et sur le développement de la filière nucléaire française.

En contrepartie, le Mouvement Républicain et Citoyen, fondé par Jean-Pierre Chevènement appelle le gouvernement à demander à l'électricien historique français, dans l'esprit de sa création sous le Conseil National de la Résistance, à ne plus procéder à l'avenir au versement de dividendes auprès de ses actionnaires.

Il serait inconcevable devant l'effort réalisé par nos concitoyens d'encourager la spéculation boursière sur un des fleurons de l'industrie française et les 2.5 milliards d'euros versés en dividendes pour l'année 2012 ont vocation à être utilisés eux-aussi à l'investissement productif et aux recrutements et à la rémunération nécessaires des agents des industries électriques et gazières afin de maintenir et développer l'excellence française dans ce secteur.

Lu 1340 fois


Abonnez-vous à la newsletter


Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne
Président du MRC



Parlementaire du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC




Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC