Actualités
Publié le Vendredi 13 Mars 2009 par MRC

Européennes : le MRC reporte son Conseil national sur le «front de gauche»



Dépêche AFP, vendredi 13 mars 2009, 17h53.


Européennes : le MRC reporte son Conseil national sur le «front de gauche»
Le Mouvement républicain et citoyen (MRC) a reporté d'une semaine son Conseil national pour trouver un "compromis satisfaisant" entre ses différents courants sur un éventuel ralliement au "front de gauche" PCF-Parti de Gauche(PG) pour les européennes de juin, a indiqué vendredi son président Jean-Pierre Chevènement.

Prévu dimanche prochain, le Conseil national a été repoussé au 22 mars "pour apprécier l'état de la négociation et lui donner toutes ses chances", a expliqué à l'AFP le sénateur de Belfort, assurant qu'aucune décision "n'a encore été arrêtée".

Lors des dernières discussions avec le PCF et le PG, "des progrès ont été enregistrés" sur le texte devant servir de base commune, mais "quelques formulations méritent encore d'être limées", a-t-il affirmé, soulignant que l'"identité républicaine" du MRC devait "être reconnue".

Selon lui, "le problème de la composition des listes, à l'heure actuelle, n'a pas été abordé" et de nouvelles discussions auront lieu dans la semaine.

Le "front de gauche" a dévoilé ses têtes de liste dans cinq circonscriptions. Les régions Est et Sud-Est ont été réservées à d'éventuelles alliances avec le MRC et/ou les Alternatifs qui, courtisés par le NPA, doivent aussi se prononcer le 22 mars.

Au MRC, "nous recherchons un compromis satisfaisant entre les différents courants, organisations et sensibilités, c'est pour cela que nous avons décidé de reporter le Conseil national du 15 au 22 mars", a dit M. Chevènement, ajoutant qu'"un certain nombre de gens sont favorables (au front) sans connaître le fond du dossier".

D'après lui, s'il ne rejoint pas le "front", le MRC pourrait "décider de ne pas participer aux élections" ou de "partir seul dans quelques régions" où il est "bien implanté".

Les européennes, "ce n'est pas le problème principal" : "les grandes questions se concentrent autour de (la présidentielle) 2012", a-t-il conclu.

---------
Précision de Jean-Pierre Chevènement :

Contrairement à ce qu'à indiqué l'AFP dans une dépêche parue vendredi 14 mars, ce n'est pas pour trouver un compromis entre ses "différents courants" que le MRC a reporté son conseil national du 15 au 22 mars, mais pour trouver un compromis avec les autres organisations du Front de gauche (PCF et Parti de gauche, notamment).

Lu 4344 fois


Abonnez-vous à la newsletter


Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne
Président du MRC



Parlementaires du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC
Sénatrice du Pas-de-Calais




Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC