Actualités
Publié le Vendredi 3 Août 2012 par MRC

Collectif budgétaire 2012: les premiers pas de la majorité




Après le discours de politique générale du Premier Ministre, la session extraordinaire du nouveau Parlement qui s’est terminé le 31 juillet a connu un rendez-vous budgétaire important.

Au début de l’année, la droite avait surestimé les recettes, minoré les dépenses et lancé la réforme bâclée de la TVA dite sociale. Le collectif budgétaire voté par la nouvelle majorité traduit la volonté du gouvernement de respecter l’objectif raisonnable d’un déficit de 4.5% du PIB et d’y parvenir en jouant plus sur les recettes (7,2 milliards d’euros) que sur les dépenses (maintien d’une réserve budgétaire de 1,5 milliard €).

Nul n’augmente les impôts de gaité de cœur mais les choix de recettes soutenus par les députés du MRC sont justes car ils visent les revenus du capital et le patrimoine qui sont bien moins imposés que les revenus du travail et qui ont bénéficié pendant le quinquennat Sarkozy d’une suite ininterrompue de cadeaux fiscaux, de loi « TEPA » de l’été 2007 jusqu’à la baisse scandaleuse de l’impôt sur la fortune en 2011.

Aujourd’hui, les gros patrimoines, les revenus du capital, les compagnies pétrolières et les banques sont mis à contribution pour le redressement dans la justice. Augmenter la taxation des stock-options, est une très bonne entrée en matière, surtout quand on se souvient des errements de la gauche au début des années 2000,

Redresser rapidement les comptes pour l’année 2012 est une chose mais à l’automne le Parlement devra s’atteler à construire le premier vrai budget du quinquennat. Ce budget 2013 devra être rigoureux, juste et ambitieux.

Lu 1691 fois


Abonnez-vous à la newsletter


Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne
Président du MRC



Parlementaires du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC
Sénatrice du Pas-de-Calais




Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC