Actualités
Publié le Mardi 6 Mars 2018 par

Élections italiennes: Entendre la colère des peuples



Billet de Ladislas Polski, Secrétaire national chargé des relations internationales, le 06 mars 2018


Les résultats des élections parlementaires italiennes sont un nouveau signe du bouleversement politique que vivent les démocraties occidentales.

Les scores importants réalisés par le mouvement Cinq étoiles et par la Ligue du nord, désormais au coeur de l'échiquier politique, témoignent avant tout de l'aspiration des citoyens italiens à un discours d'affirmation de volontarisme politique, quelle que soit la forme, parfois assez préoccupante, avec laquelle ce volontarisme se fait entendre.

Qu'elle soit exprimée majoritairement pour la coalition des droites dans les régions riches du Nord ou pour le mouvement cinq étoiles dans les régions plus défavorisées du sud sur fond de pression migratoire et d'"insécurité culturelle", cette aspiration contestataire manifeste un rejet des politiques européennes guidées à bien des égards par les intérêts de l'Allemagne aux dépens des autres nations moins compétitives, mais elle manifeste surtout une colère liée au sentiment des citoyens de voir les vraies décisions échapper aux peuples.

Ainsi, en Italie comme en France, les forces qui structuraient la vie politique depuis des décennies, perçues comme simples accompagnatrices de politiques décidées au-dessus de leurs têtes, sont à bout de souffle. 

Bien entendu, on ne peut se réjouir de cette situation, nourrie de discours largement démagogiques et qui apparaît pour l'instant bloquée, chez nos voisins transalpins.

En Italie comme en France manque cependant une force politique rassembleuse qui soit à la fois tournée vers les couches populaires et la transformation sociale, mais ancrée aussi dans l'esprit de responsabilité. 

Dans notre pays, le bouleversement des forces politiques dont nous avons vécu l'expression en 2017 n'est pas encore stabilisé, même si nos institutions empêchent heureusement notre pays de connaître les incertitudes de recherche de majorité parlementaire que vivent beaucoup de nos voisins européens.

Mais dans les années qui viennent va à coup sûr continuer de croître l'aspiration de nos concitoyens à un plein exercice de leur souveraineté, en vue de la construction d'une politique de justice sociale où le pacte républicain vise à protèger et à émanciper les citoyens, dans l'ordre social comme dans l'ordre économique.

Lu 993 fois

Ladislas Polski
Secrétaire National aux relations internationales et européennes En savoir plus sur cet auteur

Abonnez-vous à la newsletter



Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne
Président du MRC



Parlementaires du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC
Sénatrice du Pas-de-Calais




Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC