Fédération MRC de Charente-Maritime
Lundi 12 Juin 2017

Législatives 2017 - intervention du MRC 17 à Saint-Hilaire-de-Villefranche (15 mai 2017)




Intervention de M. Serge MAUPOUET, Secrétaire départemental du Mouvement Républicain et Citoyen de Charente-Maritime, à la réunion de lancement de campagne de Mme François Mesnard sur la 3e circonscription de Charente-Maritime, lundi 15 mai 2017, à 18h30, salle Jean-Garnier à Saint-Hilaire-de-Villefranche.

Citoyennes, citoyens,

L’élection présidentielle marque l’ouverture d’une période où le nouveau pouvoir exécutif va chercher une majorité parlementaire centriste, néo-libérale et d’orientation européenne non-critique, à constituer autour de « La République en marche », avec l'appoint de sociaux-libéraux.
Dans ce schéma, le néo-libéralisme et l’individualisme espèrent être en mesure de nier le clivage droite-gauche, clivage qu’ils souhaitent absolument déconsidérer pour masquer cette ligne de partage fondamentale de la vie politique française, entre les forces de la conservation économique et sociale et les forces de la transformation économique et du progrès social . Notre devoir, à gauche, est de mettre en échec ce projet néo-libéral, et toutes les autres forces de la réaction, en réactivant pleinement le logiciel politique de la gauche : ceci doit favoriser le rassemblement de la gauche, permettre aux citoyens de voter clairement pour des candidats s’engageant sur une ligne de gauche, et permettre de lutter efficacement contre les mouvements « attrape-tout ».

Il existait déjà un parti « attrape-tout », à l’extrême-droite, contre lequel la mobilisation doit continuer avec toute la force nécessaire en démasquant, derrière sa rhétorique de façade, son caractère fondamentalement anti-républicain et anti-démocratique. Il faut rappeler que l’extrême-droite ne peut être qu’elle-même : une extrême tout au bout de la droite, c’est-à-dire pleinement dans la réaction. Face à ce danger puissant, la gauche doit reconstruire, dans le rassemblement, les positions avancées de la Défense républicaine et sociale, mais pas seulement : elle doit renouer avec ses fondamentaux en faveur du progrès social car c’est là que se trouve la clé de l’avenir.
Cependant, voici désormais que vient d’apparaître un deuxième mouvement « attrape-tout », sur un positionnement centriste néo-libéral, le macronisme. Ce mouvement n’est-il pas cependant, un conglomérat friable, ce qui doit donner à la gauche la possibilité de le contrer victorieusement aux Législatives, et déjà sur notre circonscription ? Hormis le néo-libéralisme et l’individualisme, les suiveurs du macronisme ont-ils une vision claire de leurs valeurs, alors que la personnalité à laquelle ils déclarent leur adhésion a tant et volontairement brouillé les cartes sur son propre positionnement ? Comment s’étonner qu’un mouvement qui ne marche qu’en pas de canards, sur une ligne complètement brouillée, puisse attirer des candidats aux Législatives eux-mêmes tellement incertains qu’à peine désignés certains puissent voir leur candidature suspendue pour passer devant un « comité d’éthique » : n’est-ce pas ce qui se passe tout prêt d’ici, sur la 5e circonscription de Charente-Maritime ? On voit bien aussi dans notre circonscription l’opportunisme de certains suiveurs de ce mouvement, avec les difficultés créées ce week-end par la désignation d’un candidat estampillé macronien, mais sorti du chapeau à la dernière minute et encore mal remis de son piètre résultat aux municipales saintaises de 2014 : les ambitions des uns venant contrarier les ambitions des autres, et pour l’essentiel les ambitions de tous leur tenant lieu de théorie politique, ce mouvement prétendument « en marche », aurait-il ainsi déjà passé la marche arrière ?

A cette élection législative, la gauche doit mener de front plusieurs combats : contre la droite dure, la droite de l’Argent (telle celle qui mène sur Saintes une très évidente politique de régression sociale), et contre deux mouvements attrape-tout, à bases idéologiques différentes, l’un à l’extrême-droite, l’autre sur un axe centriste néo-libéral.
Notre devoir, à gauche, est de tout faire pour mettre en échec chacune de ces forces réactionnaires, conservatrices, néo-libérales, qui puisent toutes leurs références dans un passé révolu, alors que nous regardons vers l’avenir pour construire ensemble le chemin du progrès.

C’est pourquoi, le Mouvement Républicain et Citoyen de Charente Maritime, après avoir échangé directement avec la candidate du Parti Socialiste de cette circonscription, sur ses axes programmatiques, et sur la mise en place d’un comité de suivi législatif, répond favorablement à la démarche de rassemblement initiée localement autour de la candidature de Madame Françoise Mesnard et lui apporte son soutien. La victoire du rassemblement à gauche, construite en commun avec un sens pragmatique des réalités, et sur des fondements politiques clairs, doit être large.

Je vous remercie.


MRC - Fédération de Charente-Maritime
75, rue de L'Epineuil 17100 Saintes
06 46 24 73 19
Email : mrc17@laposte.net



Les responsables
Secrétaire départemental
Porte-parole départemental, délégué à la 1ère circonscription
Délégué à la 2e circonscription, délégué aux Elus et au Travail
Délégué à la 4e circonscription



Faites nous connaître !

Mots-clés

Dernières actualités du MRC