Actualités
Publié le Mercredi 7 Octobre 2015 par

Syrie : "Avec ce voyage, nous avons voulu être des témoins de la nation"



Christian Hutin, député du Nord et vice-président du MRC, était invité, aux côtés du député RRDP Jérome Lambert, de l'émission "Le Monde en français" sur TV5 Monde, mardi 6 octobre 2015.


  • On sent que la Syrie est un pays en guerre. On nous explique de temps en temps, lorsqu'on visite un camp de réfugiés, que Daech est à 5km. C’est réel, mais la vie continue.
  • On sent en Syrie une véritable affection pour la France et une amertume vis-à-vis du fait qu'on les ait un peu laissés tomber. Ils ne comprennent pas ce qui se passe. Je parle ici du peuple syrien, que nous avons pu rencontrer : à la fois des gens proches du régime et les opposants modérés. Ce sont des gens qui sont prêts à faire quelque chose ensemble.
  • Le meilleur exemple que l’on puisse citer sur une possibilité de réconciliation entre les opposants démocratiques et le régime, c’est le rassemblement de syriens pour sauver les œuvres archéologiques. Tout le monde s’est mis d’accord.
  • Avec ce voyage, nous avons voulu être, en tant que députés, des témoins de la nation et de la raison. La raison, c’est savoir exactement ce qui se passe. Il y a sur place les kurdes, un reliquat d’armée irakienne, quelques milices chiites et l’armée syrienne. Il n’y a qu’eux au sol. Et on ne peut rien faire contre Daech si on ne va pas sur le terrain.

  • Les bombardements ne peuvent pas suffire : il n’y a pas de commandement, pas de stratégie. Et nous ne sommes pas face à une armée organisée qui a des bastions.
  • Le retour de l’Iran dans les discussions, avec les kurdes et les syriens tous ensemble, c’est ce sur quoi il faut porter notre effort et, là-dessus, notre diplomatie est un peu aveugle.
  • Il y a 23 religions qui coexistent en Syrie et c’est un État on ne peut plus laïque. Ils réalisent des choses que la République laïque française ne parvient pas à faire. Une mosquée est démolie et ce sont les maçons chrétiens qui vont la reconstruire. Une église est démolie et ce sont les maçons musulmans qui vont la reconstruire. Nous avons rencontré le grand mufti de Damas qui nous a dit « je ne comprends pas qu’on puisse parler d’un État juif, chrétien, musulman. L’État, c’est l’État. ». C’est vraiment dans l’esprit de la République française.
  • Est-ce que vous ne pensez pas qu’en Libye nous sommes allés un peu trop vite et que c’est aujourd’hui le chaos ? La vocation de la France est de jouer un rôle de médiateur.

Lu 1005 fois

Christian Hutin
Vice-président du MRC en charge du monde du travail et questions sociales, député du Nord. En savoir plus sur cet auteur


Abonnez-vous à la newsletter


Les parlementaires du MRC
Député du Val-de-Marne
Président du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC





Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC