Actualités
Publié le Jeudi 8 Novembre 2012 par

Stigmatiser des responsables politiques qui ont fait leur devoir n'est pas la meilleure facon de rendre service aux victimes de l'amiante



Communiqué de Christian Hutin, Vice-président du Mouvement Républicain et Citoyen et député du Nord, jeudi 8 novembre 2012.


L'annonce de la mise en examen de Martine Aubry dans l'affaire de l'amiante a crée un choc.
Tout d'abord au regard de l'importance de la personnalité et des responsabilités qui furent les siennes dans un passé encore récent.

Que chaque citoyen réponde aux convocations de la justice et participe à l'émergence de la manifestation de la vérité, il n'y a là rien de plus normal et Martine Aubry ne s'est pas dérobée à son devoir, pas plus aujourd'hui qu'hier.

Dans cette affaire de l'amiante, les choses sont d'une extrême complexité et nous savons tous qu'il s'agit d'un drame humain sans précédent. On parle de 100 000 morts d'ici 2025.

Le retentissement de cette décision ne doit pas masquer la réalité de notre combat à savoir établir les responsabilités des donneurs d'ordres, des industriels et de ceux qui ont siégé au CPA (Comite Permanent Amiante).

Ceux qui ont accès au dossier (les parties civiles) reconnaissent que rien ne peut-être reproché à titre personnel à Martine Aubry. Stigmatiser des fonctionnaires ou des responsables politiques qui ont fait leur travail ou leur devoir dans un contexte très difficile, n'est probablement pas la meilleure facon de rendre service aux victimes de l'amiante.


Lu 640 fois

Christian Hutin
Vice-président du MRC en charge du monde du travail et questions sociales, député du Nord. En savoir plus sur cet auteur

Abonnez-vous à la newsletter


Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne
Président du MRC



Parlementaire du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC




Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC