Actualités
Publié le Dimanche 28 Septembre 2014 par

Sénat : le chemin de croix de la gauche au pouvoir



Communiqué de Jean-Luc Laurent, Président du MRC et député du Val-de-Marne, dimanche 28 septembre 2014


La défaite de la gauche aux élections sénatoriales amplifie la déroute du printemps dernier. Les élections sénatoriales constituent un troisième tour des municipales. La gauche ne peut pas ignorer cet évènement, d'autant plus que l'élection de deux sénateurs FN est le symptôme de la crise politique.

S'il y a eu un changement de Premier Ministre, il n'y a pas eu de changement de cap. L'absence prévisible de résultats de la politique choisie par François Hollande condamne la gauche à aller d'échec en échec et risque de transformer ce quinquennat en chemin de croix.

Ce soir, trois années de majorité de gauche au Sénat se terminent. La conquête historique de septembre 2011 n'a apporté que des fruits amers et s'inscrit dans la lignée des occasions manquées pour la gauche. Le Sénat d'opposition a été attentiste, le Sénat majoritaire est vite devenu protestataire. C'est une régression pour la gauche qui, depuis 1981, a su conquérir les différentes institutions de la cinquième République. Après ces trois années perdues, il faudra tirer toutes les leçons de cet échec.

A l'occasion de ces élections sénatoriales, Jean-Pierre Chevènement ne briguait pas un nouveau mandat. En un mandat unique, il a su montrer ce que pouvait faire un sénateur, dans l'opposition puis dans la majorité. Ce mandat s'inscrit dans la lignée de son action politique qui est empreinte de responsabilité et de profondeur d'analyse. Jean-Pierre Chevènement manquera au Sénat mais sa grande voix libre continuera à s'exprimer en citoyen.

Lu 609 fois

Jean-Luc Laurent
Président du Mouvement Républicain et Citoyen, député du Val-de-Marne. En savoir plus sur cet auteur

Abonnez-vous à la newsletter


Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne
Président du MRC



Parlementaire du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC




Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC