Actualités
Publié le Jeudi 5 Février 2015 par

Sécurité sociale : la République se doit de protéger tous les étudiants


Mots-clés : santé, sécurité sociale

Par Ladislas Polski, Secrétaire national à la santé, mercredi 4 février 2015.


La proposition, dévoilée par la presse, de l'administratrice provisoire de La Mutuelle des Etudiants (LMDE) de mise sous procédure de sauvegarde judiciaire de la LMDE est une pierre supplémentaire dans le champ de ruines laissé à l'abandon qu'est la sécurité sociale étudiante.

Le Mouvement Républicain et Citoyen dénonce la confiscation de la sécurité sociale des étudiants en France par des organismes qui n'ont pas su assumer cette lourde responsabilité.

Un étudiant sur huit renonce à se soigner pour motifs financiers selon l'Observatoire de la Vie Etudiante. C'est un étudiant sur six issu des classes populaires.

Malgré de multiples rapports, venant de la Cour des Comptes, du Sénat, malgré les appels d'associations et de syndicats, les gouvernements successifs ne sont pas intervenus pour corriger les errements et permettre enfin aux étudiants de bénéficier d'un système de sécurité sociale efficace.

Le Mouvement Républicain et Citoyen souhaite rappeler son attachement aux valeurs mutualistes. Toutefois, la question posée aujourd'hui est celle de l'accès aux soins d'une partie fragile de nos concitoyens. La République se doit de protéger tous les étudiants et leur permettre d'effectuer dans les meilleures conditions possible leurs études. C'est pourquoi nous appelons le gouvernement à agir pour que la sécurité sociale des étudiants ne soit plus déléguée à des mutuelles étudiantes inefficaces. Le parlement a le devoir de légiférer rapidement pour permettre à tous les étudiants de se rattacher au régime général.

Lu 741 fois

Ladislas Polski
Secrétaire National aux relations internationales et européennes En savoir plus sur cet auteur

Abonnez-vous à la newsletter


Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne
Président du MRC



Parlementaire du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC




Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC