Actualités
Publié le Mardi 13 Janvier 2015

Nouvelles modalités de vente d’Alstom à General Electric : un mauvais choix pour la France



Par Gérard Pierre, secrétaire national à l'énergie, et Christophe Mouton, secrétaire national au développement durable, mardi 13 janvier 2015.


Les négociations du printemps 2014 entre General Electric et le gouvernement français avaient abouti par la voix du ministre de l’époque, Arnaud Montebourg, à un protocole d’accord stipulant que le secteur nucléaire d’Alstom resterait sous contrôle de l’Etat français.

Or nous apprenons avec stupéfaction que le protocole d’accord du 19 décembre 2014 approuvé par le nouveau ministre, Emmanuel Macron, prévoit que les 3 filières créées - et qui devaient être réparties initialement à 50-50 avec droit de décision de l’Etat Français - seront détenues à 50 plus une voix par General Electric et de plus ce dernier détiendra 80 % de la partie nucléaire . Autant dire que la France ne contrôle plus rien dans ce secteur pourtant déterminant pour notre avenir énergétique.

Alors que le nucléaire français est depuis plus de 30 ans la clef de l’indépendance énergétique française ainsi qu’un enjeu stratégique à l’export - un des derniers avec l’aéronautique -comment l’État français peut-il accepter la perte du contrôle de ce secteur ?

En effet rien n’empêchera General Electric, société américaine, de délocaliser demain tout ou partie de son activité vers les Etats-Unis à la demande du Président Obama, comme nous l’avons déjà vu par le passé, voire de mettre en difficulté la maintenance des centrales française ou de rendre non compétitive la réponse française d’EDF et AREVA aux appels d’offres d’autres pays dans le secteur nucléaire.

Les politiques qui auront permis cela entonneront une fois de plus le chant des pleureuses et traiteront les dirigeants de General Electric de nom d’oiseaux, mais le mal sera fait.

Il ne suffit pas d’aimer l’entreprise, un gouvernement sachant prévoir et préserver les intérêts français serait, quoi qu’on en dise, préférable.

Lu 948 fois


Abonnez-vous à la newsletter


Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne
Président du MRC



Parlementaires du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC
Sénatrice du Pas-de-Calais




Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC