Actualités
Publié le Mardi 25 Mars 2014 par Mouvement Républicain et Citoyen

Municipales: "sanction" du gouvernement par des électeurs avec des "désaccords" sur sa politique (MRC)



Dépêche AFP, mardi 25 mars 2014, 13h02.


Municipales: "sanction" du gouvernement par des électeurs avec des "désaccords" sur sa politique (MRC)
Les résultats du premier tour des municipales, "inquiétants", résultent d'une "sanction" du gouvernement par des électeurs ayant "des désaccords", a jugé mardi le président du MRC, Jean-Luc Laurent, tout en appelant au "sursaut républicain" au second tour.

Trouvant ces résultats "inquiétants pour la gauche comme pour la France", le numéro un du parti chevènementiste a souligné dans un communiqué que "l'abstention bat le triste record de 2008" et que "les scores très élevés des candidats Front National témoignent d'un climat de grande défiance".

"Le gouvernement n'a pas convaincu les Français du bien-fondé de la politique qu'il mène depuis deux ans et a suscité la sanction. Dans beaucoup de domaines, il apparaît très en recul par rapport aux belles promesses du discours du Bourget", selon M. Laurent.

Alors que Jean-Marc Ayrault a estimé que "certains électeurs ont exprimé par leur abstention ou leur vote leurs inquiétudes, voire leurs doutes", le président du MRC a considéré que "les électeurs n'ont pas exprimé de doutes mais des désaccords".

Et "il faudra en tirer les leçons une fois le second tour passé", a prévenu ce député du Val-de-Marne.

D'ici là, le Mouvement Républicain et Citoyen appelle à "un sursaut républicain et à une mobilisation forte des électeurs en faveur des nombreuses listes de gauche", faisant valoir que la commune, "cellule de base de la République, ne mérite pas une telle abstention" mais aussi qu'"aucune ville ne mérite non plus d'être dirigée par le Front national".

"Dans un contexte difficile pour la gauche", le parti félicite David Bailleul, maire de Coudekerque-Branche (Nord) réélu dès le premier tour.

A Belfort, fief de Jean-Pierre Chevènement, le candidat UMP Damien Meslot est arrivé en tête au premier tour des municipales, devant les candidats PS, MRC, MoDem et FN, tous susceptibles de se maintenir au second tour. Le maire sortant, Etienne Butzbach, qui avait succédé à Jean-Pierre Chevènement en 2007, avait quitté le MRC pour le PS après sa défaite aux législatives de 2012 face à Damien Meslot.

Au second tour, a noté M. Laurent, le MRC sera représenté par les listes conduites par Christian Hutin, maire de Saint-Pol-sur-Mer (Nord), Jean-Luc Laurent au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), Françoise Marhuenda aux Ulis (Essonne), Ladislas Polski à La Trinité (Alpes-Maritimes), Norbert-Olivier Tembo à Méry-sur-Oise (Val d'Oise) et Bastien Faudot à Belfort (Territoire-de-Belfort).

Lu 656 fois



Abonnez-vous à la newsletter


Les parlementaires du MRC
Député du Val-de-Marne
Président du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC





Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC