Actualités
Publié le Jeudi 20 Juin 2013

Laver plus blanc que blanc: l’intérêt de la République?


Mots-clés : assemblée nationale

Par Marie-Françoise Bechtel, 1ere-vice présidente du MRC, Députée de l'Aisne, jeudi 20 juin 2013.


Sinistre racolage que celui de « l’appel à l’abolition des privilèges » : en draguant avec lourdeur sur le thème de la transparence une opinion supposée crédule aux gestes symboliques, une poignée de députés de tous bords se livre à une opération bon marché. Pour eux. Mais pas pour l’intérêt général, qui demanderait à ce qu’ils se posent quelques questions sur le fond des choses et non sur la surface.

Je remarque ainsi qu’aucun de ces parlementaires n’a voté l’amendement que j’ai déposé pour assurer enfin un statut décent aux collaborateurs des députés aujourd’hui recrutés et payés sans aucune règle, quand leurs services ne sont pas pris en charge par des lobbies. Mesdames et Messieurs les députés qui voulez laver plus blanc que blanc, que ne vous attaquez vous aux problèmes fondamentaux, certes moins médiatiques que les effets de surface.

Au fait, M. Wauquiez, si empressé de montrer sa « transparence » est bien le même ministre qui s’était précipité à la City en pleine crise financière pour demander à des traders londoniens de financer son club politique ? Apparemment, cet épisode douteux – qui lui avait même valu un rappel à l’ordre de N. Sarkozy – n’a pas gêné : il est vrai qu’entre la morale et les leçons de morale, il y a parfois un gouffre…

Oui, sinistre racolage que celui qui fait fond sur la démagogie plutôt que de rechercher l’intérêt de la République.

Lu 603 fois


Abonnez-vous à la newsletter


Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne
Président du MRC



Parlementaires du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC
Sénatrice du Pas-de-Calais




Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC