Actualités
Publié le Mercredi 23 Mars 2016 par

"La violence de l'Etat Islamique concerne n'importe quel citoyen, y compris musulman"


Mots-clés : sécurité, terrorisme

Jean-Luc Laurent, Président du MRC et député du Val-de-Marne, était l'Invité politique de France Bleu 107.1, mercredi 23 mars 2016. Il répondait aux questions de Noé Da Silva au sujet des attentats de Bruxelles et de la commission d'enquête parlementaire sur les moyens de l'Etat en matière de lutte contre le terrorisme.


"La violence de l'Etat Islamique concerne n'importe quel citoyen, y compris musulman"

12209_23_03_2016_itema_20943329_0.mp3 France Bleu 107.1  (8.88 Mo)


  • D’abord, je pense aux victimes. Nous avons vécu ça à Paris. Je mesure la détresse, la sidération mais aussi la volonté de comprendre.
  • La réaction des autorités a été, à l’évidence, rapide et a permis d’identifier les terroristes. Les attentats et le terrorisme, ce n’est pas inéluctable, ce n’est pas une fatalité. Il faut se mobiliser contre.
  • Je me garde bien de tirer des conclusions pour la Belgique. Pour ce qui concerne la France, en tant que membre de la commission parlementaire d’enquête, nous avons décidé de passer en revue les actions de l’Etat dans le domaine de la police, de la sécurité, des secours, du renseignement, pour identifier les failles.
  • L’objectif de cette commission est d’évaluer si tous les moyens de l’Etat ont été utilisés à bon escients, s’ils sont suffisants.
  • Le 1er constat est qu’il n’y a pas de responsabilité spécifique des forces de polices et de sécurité. En novembre dernier, elles ont été admirables et ont évité qu’il y ait davantage de victimes.
  • Nous faisons la guerre non pas au terrorisme mais à l’Etat Islamique. Ce n’est pas la même chose : le terrorisme est un moyen. Il faut comprendre l’objectif de l’EI qui est à la fois idéologique, religieux et de déstabiliser par une violence qui frappe tout le monde. Cette violence concerne n’importe quel citoyen, qu’il soit musulman ou non.
  • Dès lors que l’on a un objectif identifié, que l’ennemi est l’EI, il faut l’abattre, l’éradiquer.
  • La déchéance de nationalité n’est pas la bonne réponse. En revanche, il faut que le Parlement européen adopte le PNR. Il n’est pas attentatoire aux libertés individuelles. Il permet une connexion de fichiers.

Lu 738 fois

Jean-Luc Laurent
Président du Mouvement Républicain et Citoyen, député du Val-de-Marne. En savoir plus sur cet auteur


Abonnez-vous à la newsletter


Les parlementaires du MRC
Député du Val-de-Marne
Président du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC





Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC