Actualités
Publié le Dimanche 16 Décembre 2012 par MRC

Jean-Luc Laurent réélu à la tête du Mouvement républicain et citoyen (MRC)



Dépêche AFP, dimanche 16 décembre 2012, 14h20


Jean-Luc Laurent réélu à la tête du Mouvement républicain et citoyen (MRC)
Jean-Luc Laurent a été réélu dimanche à la tête du Mouvement républicain et citoyen (MRC) de Jean-Pierre Chevènement lors du sixième congrès du parti qui se tenait à Paris.

Jean-Luc Laurent, 55 ans, député du Val-de-Marne et maire du Kremlin-Bicêtre, a succédé à la tête du MRC à Jean-Pierre Chevènement en 2010. Il est vice-président du groupe socialiste, républicain et citoyen à l'Assemblée nationale et membre de la commission des affaires économiques.

Lors de ce congrès, les 306 délégués présents ont également élu un nouveau secrétariat national, a indiqué le MRC dans un communiqué. Une motion d'orientation a été adoptée à l'unanimité.

Au cours de son discours de clôture, M. Laurent a insisté sur le rôle du MRC au sein de la majorité, le définissant comme un "allié" et non un "rallié".

"Être partie prenante de la majorité, c'est rester libre dans notre expression pour soutenir, alerter, conseiller mais aussi critiquer", a-t-il déclaré.

"Il nous faut réussir, faire réussir la gauche pour redresser la France (...) la gauche au pouvoir n'a pas le droit d'échouer", a-t-il ajouté.

Sur les questions industrielles et en particulier celle du site de Florange, M. Laurent s'est dit satisfait que "le rapport de force politique (ait) bougé". "L'interventionnisme public fait son chemin et il faut bien mesurer qu'Arnaud Montebourg n'est sorti ni vaincu ni humilié si l'on veut faire l'effort de regarder le tableau dans son ensemble", a-t-il souligné.

Concernant les questions sociétales, le président du MRC a dit à l'AFP qu'"il faut plutôt des réformes sociales et fiscales que des réformes sociétales qui brouillent".

Il a également annoncé la création en 2013 d'une convention sur la question européenne, "ouverte aux autres partis de gauche, aux associations, au monde du travail, aux entrepreneurs, à ceux qui réfléchissent à l'avenir de l'Europe" dans le but de préparer les élections de 2014.

Jean-Pierre Chevènement, en tant que président d'honneur, a estimé que "le MRC est plus qu'un parti politique".

C'"est un superbe logiciel, rarement pris en défaut. Bref, c'est une boussole indispensable à la gauche et à la France car il n'y a pas de cap pour qui ne connaît pas le port", a déclaré le sénateur du Territoire de Belfort.

"Nous soutenons François Hollande et le gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Nous ne les soutenons pas les yeux fermés", a-t-il dit.

Lu 1660 fois


Abonnez-vous à la newsletter


Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne
Président du MRC



Parlementaire du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC




Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC