Actualités
Publié le Mercredi 1 Mars 2017 par

François Fillon, candidat de la droite, se maintient. Dont acte. Les Français trancheront



Communiqué de Jean-Luc Laurent, président du MRC et député du Val-de-Marne, mercredi 1er mars 2017.


Par son comportement et ses choix passés et présents, François Fillon fait coup double et réussit à affaiblir à la fois le Parlement, alimentant un antiparlementarisme délétère, et la Présidence de la République à laquelle il est candidat.

La crise de défiance politique est déjà profonde et on peut regretter que la droite républicaine se retrouve dans une telle situation à deux mois du premier tour de la présidentielle.

Quelles que soient les suites judiciaires, M.Fillon ne semble pas comprendre l’ampleur du scandale politique déclenché par la révélation de ses pratiques. Il n’est manifestement pas le seul à avoir abusé de la liberté du député-employeur mais, lui, aspire à la plus haute responsabilité politique.

Pour ma part, je n’ai jamais envisagé d’utiliser le crédit collaborateur pour autre chose que le paiement de salaires réels à des collaborateurs réels auxquels je ne suis lié par aucun lien familial ou institutionnel (suppléant, élu local..).

Depuis 2012, l’Assemblée nationale a beaucoup avancé en matière de clarté et d’éthique. Après les législatives de juin, il faudra franchir une nouvelle étape en interdisant ces pratiques et en assurant un contrôle effectif de tous les moyens mis à la disposition des députés.

Lu 766 fois

Jean-Luc Laurent
Président du Mouvement Républicain et Citoyen, député du Val-de-Marne. En savoir plus sur cet auteur


Abonnez-vous à la newsletter


Les parlementaires du MRC
Député du Val-de-Marne
Président du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC





Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC