Actualités
Publié le Mardi 10 Décembre 2013

Centrafrique: la France seule jusqu’à quand ?


Mots-clés : afrique, défense

Communiqué de Marie-Françoise Bechtel, Députée de l'Aisne et Vice-présidente du MRC, mardi 10 décembre 2013.


Moins consensuelle que l’intervention au Mali, l’intervention française en Centrafrique était pourtant inévitable. Mais dans quel contexte et à quel prix ?

Il ne s’agit pas cette fois d’une lutte frontale contre le terrorisme. Il s’agit d’une intervention, également autorisée par l’ONU, dans un conflit interne qui oppose des milices de groupes armés entre elles, sans Etat capable de remettre de l’ordre et de protéger son peuple. L’opération a déjà fait deux morts et il est à redouter que nos soldats restent très exposés, intervenant au sein même de la population où il faut désarmer les uns en empêchant les autres de se livrer à des lynchages.

La charge ainsi laissée à la France, les sacrifices en vies humaines qu’elle seule est amenée à consentir, posent une fois encore la question de la démission européenne vis-à-vis d’un continent pourtant essentiel à son avenir. Aujourd’hui l’Europe est toujours présente, pour ne pas dire intrusive, dans les politiques nationales, toujours prête à guider les nations développées qui la composent vers des objectifs qu’elles n’ont pas décidés. Mais lorsqu’il s’agit d’aider les nations faibles avec lesquelles elle est liée par l’histoire, sans parler de la proximité, l’Europe n’a soudainement plus de volonté d’agir.

A l’heure où la France affronte des risques considérables pour l’intérêt commun, elle est fondée à exiger une déduction de nos dépenses militaires du calcul bruxellois de notre déficit. En aura-t-elle la volonté ? Ce serait bien le minimum.

Lu 631 fois


Abonnez-vous à la newsletter


Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne
Président du MRC



Parlementaire du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC




Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC