Actualités
Publié le Mardi 5 Mai 2015 par

Béziers : le vrai-faux nouveau Front National



Communiqué de Jean-Luc Laurent, président du MRC et député du Val-de-Marne, mardi 5 mai 2015.


Le maire de Béziers a révélé la mise en place d’un fichier des écoliers de sa commune sur la base d'une présomption d’appartenance religieuse. Il s’agit d’une mesure scandaleuse qui viole la loi et bafoue les principes républicains. Le parquet a ouvert une enquête préliminaire et la justice devra faire toute la lumière sur cette affaire. L’Etat doit également prendre ses responsabilités face à un maire qui est élu local mais aussi agent de l’Etat et officier d’Etat civil. Une mairie, c’est la République au coin de la rue: l’Etat ne doit tolérer aucun dérapage.

A l’heure où beaucoup ne parlent que de la mutation du Front National, il est très éclairant de voir un élu, qui est à peine membre du Rassemblement Bleu Marine et se présente comme l’avant-garde de ce néo-lepénisme, faire la démonstration d’une constante de l’extrême-droite: le mépris des principes républicains.

Ce scandale venu de l’extrême-droite devrait être une occasion pour les partisans des statistiques ethniques d’ouvrir les yeux sur la logique qui sous-tend cette revendication: le comptage ethnique ou identitaire. Par la gauche ou par la droite, c’est la même logique de division des citoyens. Pour la bonne cause - la lutte contre les discriminations - ou pour des causes détestables comme à Béziers, le comptage ethnique doit rester interdit et être combattu.

Lu 984 fois

Jean-Luc Laurent
Président du Mouvement Républicain et Citoyen, député du Val-de-Marne. En savoir plus sur cet auteur


Abonnez-vous à la newsletter


Les parlementaires du MRC
Député du Val-de-Marne
Président du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC





Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC