Actualités
Publié le Jeudi 3 Septembre 2015 par Mouvement Républicain et Citoyen

A Marennes, les « frondeurs » dans la bonne direction


Mots-clés : euro, europe, parti socialiste

Par Thomas Honnet, Secrétaire national à la communication, jeudi 3 septembre 2015.


Depuis déjà plusieurs années, le Mouvement Républicain et Citoyen convie les « frondeurs » du Parti Socialiste à ses universités de rentrée (Jérôme Guedj, Pouria Amirshahi, Guillaume Balas, Emmanuel Maurel). Les 26 et 27 septembre prochains, c’est d’ailleurs Benoît Hamon qui sera présent à Clermont-Ferrand. Cette année, à l’initiative de Christian Paul et de Benoît Hamon, une délégation du MRC composée de Jean-Luc-Laurent, Catherine Coutard et de Thomas Honnet était également présente aux « Rencontres de Marennes », organisées par la motion B « A Gauche Pour Gagner » du dernier congrès du PS.

Le MRC, par la voix de son président, était invité à prendre la parole pour mettre en avant sa position singulière à gauche concernant l’Union Européenne, l’euro, et la Nation. Jean-Luc Laurent a donc commencé par rappeler une évidence : comment faire tenir des pays avec des économies divergentes au sein d’une organisation avec une même monnaie unique ? Il a souligné que la sortie de la crise et la reprise de la croissance ne peut passer que par la question du changement des règles de l’Euro, puisqu’aucune réforme n’est possible aujourd’hui si elle n’est pas libérale et austéritaire.

Si la situation grecque a également soulevé la question de la démocratie et du respect du choix souverain des citoyens, Jean-Luc Laurent a très justement fait le parallèle avec le référendum français de 2005 sur la Constitution européenne. Il a rappelé que le mandat de François Hollande était vicié à la source par l’abandon de l’engagement de campagne sur la renégociation du TSCG, et donc de la réorientation de l’Union Européenne. La reconquête de la souveraineté apparaît alors comme une nécessité : elle est la clé pour conduire une autre politique, car la question nationale et la question sociale sont liées.

Rien n’est donc réglé en Grèce et ailleurs, et les dirigeants européens ont « acheté du temps ». Jean-Luc Laurent a proposé une idée simple : et si nous refaisions l’Europe dans le respect des Nations qui la composent ? En changeant les règles de l’Euro, notamment en le transformant d’une monnaie unique à une monnaie commune, en réglant la question des dettes, qui devront être en partie annulées ou reprises au niveau européen, ou en créant un nouveau Système Monétaire Européen comme le propose Oskar Lafontaine : voilà des pistes qui doivent nourrir le débat en France et en Europe !

La présence de Pierre Joxe à Marennes a également été remarquée. Revenant sur les déclarations d’Emmanuel Macron, il a taclé Pierre Gattaz, « qui n’a certainement jamais lu le Code du Travail puisqu’il croit que celui-ci compte 3500 pages », ce qui est une interprétation malhonnête de la réalité. Tout en listant les grandes réformes sociales mises en place par la gauche, il a rappelé que « l’histoire du droit est l’histoire d’un lent progrès, c’est l’histoire de l’Humanité dont nous sommes les garants ».

Des rapprochements importants sont en train de naître avec l’aile gauche du Parti Socialiste sur ces sujets, qui commence à s’interroger sur la place des peuples dans la construction européenne, sur la remise en cause des politiques austéritaires imposées par l’UE, et sur l’importance de la « souveraineté populaire » dans la gestion des affaires publiques. Sur d’autres thèmes en revanche (l’école, les migrants…), le débat a montré qu’il devait être poursuivi. Mais ces « Rencontres de Marennes » sont porteuses d’espoir : elles montrent que nos idées commencent à être davantage diffusées et partagées et que, comme l’a rappelé Jean-Luc Laurent, c’est ensemble à gauche qu’il faudra trouver une alternative à cette Europe-là, à l’austérité et au libéralisme en prenant appui sur la reconquête de notre souveraineté, seul moyen de mener une politique de progrès en France.

Lu 958 fois


Abonnez-vous à la newsletter


Président du MRC
Ancien député du Val-de-Marne
Président du MRC



Parlementaire du MRC
Député du Nord
Vice-président du MRC




Suivez le MRC sur Facebook

Suivez le MRC sur Twitter

Suivez le MRC sur Google+

Faites connaître le MRC